Terre de Liens

Adresse de cette page : la-louagerie
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Basse-Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne Bretagne Aquitaine Franche-Comté Haute-Normandie Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Bourgogne > La Louagerie des Trois-Fonds

Ferme de la Foncière

La Louagerie des Trois-Fonds

Patrimoine

22 ha, un bâtiment agricole, un bâtiment d'habitation à rénover

Localisation

Azy-le-Vif, Nièvre

Productions

Maraîchage, œufs, fruits

Partenaires

Safer, chambre d'agriculture, GABNI

Contact


Le projet

Au sud de la Nièvre, dans une région de grandes exploitations
d’élevage, la Louagerie des Trois Fonds a été achetée par la Foncière
Terre de Liens afin de préserver cette petite ferme, travaillée depuis
des décennies dans le respect de l’environnement. L’installation de
Bruno va permettre de poursuivre le travail de son prédécesseur liant
agriculture et respect de l’environnement, tout en commercialisant en
circuits courts des produits bio pour la forte demande locale.

Bruno construit son projet d’installation depuis quelques
années. Habitant près de La Louagerie des Trois-Fonds, il connaît bien ce bel ensemble de 22 hectares et s’engage à y construire un projet fondé sur la préservation de l’environnement en produisant en agriculture biologique. En s’inscrivant dans des circuits courts (paniers et marchés), il met un point d’honneur à créer du lien, à partager son expérience avec les consommateurs. Il entend également fournir les restaurants de collectivités locales.
Son projet est diversifié : maraîchage sous serres et de plein champ, avec cheval de trait,
production de foin, et à moyen terme, installation d’un verger conservatoire et élevage de
poules pondeuses, avec autoproduction des aliments destinés aux poules.
Bruno projette de produire des semences paysannes. Il envisage également, dans un
avenir plus ou moins proche, de s’associer à un autre agriculteur.
D’importants travaux devront être réalisés pour restaurer la maison et
permettre à Bruno d’habiter sur la ferme.

Dernières nouvelles

Témoignage du fermier

"Etre agriculteur c’est pour moi avoir un métier
qui fait sens : un métier technique, en lien avec
l’environnement et le territoire, qui touche à
l’alimentation et aux besoins fondamentaux
du vivant. Quand cette ferme propice à
l’agriculture biologique a été mise en
vente, j’ai voulu m’y installer et oeuvrer
pour cet écosystème préservé des
dommages de l’agriculture intensive.
J’ai trouvé en Terre de Liens le
partenaire idéal : portage collectif, mutualisation des moyens,
partage des énergies. Je souhaite amener les consommateurs
à s’interroger et à participer au développement de projets
alternatifs. Ensemble il est possible d’agir pour une mutation de
notre société, par exemple en infléchissant notre façon de nous
nourrir".

Documents joints