Terre de Liens

Adresse de cette page : 12eme-Semaine-pour-les-alternatives-aux-pesticides.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Agenda > 12ème Semaine pour les alternatives aux pesticides

20
mars
30
mars
12ème Semaine pour les alternatives aux pesticides

SPAP 2017

Du 20 au 30 mars se déroule la Semaine pour les alternatives aux pesticides, qui a pour objectif d’informer sur l’impact des pesticides sur l’environnement et la santé et de promouvoir les alternatives existantes. Terre de Liens est partenaire de la campagne organisée par Générations Futures.

Pendant les 10 premiers jours de printemps, période de reprise des épandages de pesticides, plus de 1 000 manifestations sont organisées en France et à l’international pour informer le plus grand nombre sur les enjeux sanitaires et environnementaux des pesticides. Conférences, débats, ateliers de jardinage, projections de films, visites de fermes, marché bio... L’imagination est au rendez-vous quand il s’agit de se mobiliser pour démontrer que les alternatives existent et qu’il est possible d’entrevoir un avenir sans produits toxiques.

Partout dans le monde, l’utilisation de pesticides reste massive, la France est d’ailleurs le premier utilisateur en Europe avec 62 700 tonnes de matières actives utilisées. Produits toxiques utilisés pour éliminer les champignons, les insectes, les « mauvaises » herbes ou encore certains mammifères, les pesticides se retrouvent dans notre alimentation et dans notre eau. Plus de 50 % des fruits et légumes non bio testés en contiennent et 92 % des cours d’eau surveillés sont pollués par ces chimiques. Ils peuvent également se retrouver dans l’air, les sols ou même les pluies et les brouillards.

Les pesticides peuvent avoir des conséquences graves pour notre environnement et notre santé, et cela nous concerne toutes et tous, surtout les femmes enceintes et les enfants qui sont particulièrement vulnérables à ces toxiques. Pourtant, il est possible de se passer des pesticides de synthèse : en agriculture, la meilleure alternative reste l’agriculture biologique. La règle fondamentale de l’agriculture biologique est de respecter les écosystèmes naturels et de penser agronomie plutôt que chimie.

Infos pratiques :
Semaine pour les alternatives aux pesticides
Du 20 au 30 mars
Téléchargez la brochure « Pesticides et santé, tous concernés ! », éditée par Générations Futures.

Voir en ligne : Site officiel

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet