Terre de Liens

Adresse de cette page : Appel-a-participation-a-la-Semaine-Pour-les-Alternatives-aux-Pesticides.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Appel à participation à la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides

Appel à participation à la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides

SPAP 2017

mardi 10 janvier 2017

Pour sa 12ème édition, la Semaine pour les alternatives aux pesticides invite toutes celles et ceux qui souhaitent promouvoir les alternatives aux pesticides, à participer et à organiser des évènements partout en France et dans le monde entre le 20 et 30 mars 2017 : conférences-débats, ateliers, stands, marches symboliques, projections de films, visites, démonstrations, expos, animations pédagogiques, repas bio, fermes ouvertes, spectacles, cours de cuisine…

Tout le monde peut organiser des manifestations à son échelle : associations, agriculteurs, collectivités locales, entreprises (magasins, jardineries, restaurants, cinéma, librairies…), établissements scolaires, citoyens...
Les points d’entrée sont multiples : la biodiversité, l’eau, l’alimentation, le jardin et les espaces verts, l’agriculture, la santé, les accords du libre échange (CETA...)

et si, en 2017, on allait plus loin ?

En 2016, pour la 11ème édition plus de 1000 évènements ont été organisés en France et dans une quinzaine de pays permettant ainsi de sensibiliser de nombreuses personnes.

PNG - 42 ko

La France, toujours championne des pesticides... et mauvais élève pour les alternatives.

Pourquoi se mobiliser ?

  • La France est le 2ème pays européen utilisateur de pesticides et le 3ème au monde
  • La consommation de pesticides stagne (voire progresse) et le plan Ecophyto 2018 qui prévoyait une diminution de 50% de pesticides d’ici 2018 est un échec
  • Le développement des alternatives se fait trop lentement
  • 100% des cours d’eau testés sont pollués
    PNG - 33.4 ko

    -* Plus de 50% des fruits et légumes (non bio) testés contiennent des résidus de pesticides

  • L’épandage aérien est toujours pratiqué grâce aux nombreuses dérogations
  • Le nombre de professionnels et de riverains victimes de l’exposition aux pesticides ne cesse de croître
  • Les études scientifiques sérieuses prouvant les liens entre pesticides et santé se font de plus en plus nombreuses

À suivre en 2017 :

  • L’entrée en vigueur de la loi Labbé pour les collectivité & l’anticipation de l’interdiction de la vente de pesticides aux particuliers
  • La suite de la ré-homologuation du glyphosate
  • L’enjeux perturbateurs endocriniens au niveau européen
  • La ré-écriture de l’arrêté de 2006, seul arrêté qui protège les riverains
  • Le suivi du plan Ecophyto...

Comment participer ?

Il suffit de se rendre sur http://www.semaine-sans-pesticides.fr et créer son espace organisateur.
Ainsi le futur organisateur peut inscrire son évènement qu’il peut modifier
à tout moment, après validation des organisateurs. Des outils sont disponibles, en ligne et sur demande, pour faciliter l’organisation d’évènements : affiches, newsletter d’information, boite à idées, listes de films, d’intervenants, d’expositions...

Voir en ligne : Site officiel

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet