Terre de Liens

Adresse de cette page : St-Vincent-la-Chatre-Ferme-de-la-Vacherie.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Poitou-Charentes > St-Vincent-la-Châtre

St-Vincent-la-Châtre

Ferme de la Vacherie



Patrimoine

14,7 ha de terre

Localisation

Saint-Vincent-la-Châtre, Deux-Sèvres

Production

Polyculture élevage

Partenaires

Collectif Alterfoncier

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Après plusieurs années de production laitière, Étienne Gautreau reprend en 2009 une ferme en production de viande bovine qu’il convertit en bio. Installé sur 75 hectares, il élève des vaches limousines et cultive des céréales. Il loue la grande majorité des terres sur lesquelles il est installé. Un de ses propriétaires souhaite vendre 14,7 hectares qu’il cultive. S’inscrivant dans un autre rapport à la terre, Etienne ne souhaite pas en devenir propriétaire mais en faire un bien collectif.

Etienne élève une quarantaine de vaches limousines et cultive des céréales pour l’alimentation des animaux. Il commercialise une partie de sa production en vente directe par une association de consommateurs et l’autre partie par un groupement de producteurs bio. Étienne a également diversifié sa production en cultivant du chanvre. Associé avec huit autres producteurs locaux, il est à l’initiative de la constitution d’une SARL de valorisation et de commercialisation de chanvre pour l’éco construction.

Une parcelle de 14,7 hectares qu’Etienne cultivait en fermage est mise en vente. Il ne souhaite pas en faire l’acquisition mais veut en faire un bien collectif, ces terres doivent permettre l’installation à ses côtés de jeunes avec leur propre projet. Il prépare ainsi dès à présent la transmission de sa ferme.

Il est rejoint dans sa démarche par un groupe d’habitants du sud Deux-Sèvres constitué en collectif : Alterfoncier. Ensemble, ils prennent conscience de l’importance d’agir collectivement : citoyens et paysans, unis pour favoriser le développement d’une agriculture respectueuse des hommes et de son environnement. C’est ainsi qu’en 2012 ils ont fait appel à l’association Terre de Liens pour envisager une acquisition collective des terres.

Dernières nouvelles

Collectif Alterfoncier

Le collectif Alterfoncier a animé différentes manifestations (fermes ouvertes, réunions publiques, ciné-débat..) pendant plus d’un an pour présenter le projet et sensibiliser les habitants du territoire. Une cinquantaine de souscripteurs rejoint le collectif et la Foncière Terre de Liens acquière les terres en 2013. Elles sont actuellement louées à Étienne.

Nouvelles créations d'activités

Peu de temps après l’achat de la parcelle par Terre de Liens, Etienne a rencontré Mathieu, qui l’a sollicité pour rejoindre la ferme et produire du blé dur et le transformer en pâtes.
De son côté, Claire souhaite également rejoindre la ferme pour y développer une activité de transformation de porcs bio. Un contrat CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise) est alors envisagé pour Claire et Mathieu.

Finalement, Mathieu a pris son indépendance et a développé son activité sur une ferme à proximité. Claire et Etienne poursuivent la diversification de leurs activités sur leur ferme : bœuf, veau, cochon, courges... principalement vendus en directe. De plus, la ferme produit du chanvre qui est transformé sur place pour fournir des isolants de construction.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet