Terre de Liens

Adresse de cette page : association-regionale-terre-de.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Association régionale Terre de Liens Pays de la Loire et Notre Dame des (...)

Association régionale Terre de Liens Pays de la Loire et Notre Dame des Landes

mercredi 24 janvier 2018

Les administrateurs de l’association régionale Terre de Liens Pays de la Loire ont accueilli avec soulagement la décision d’abandonner le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Cette victoire, pour toutes celles et tous ceux qui œuvrent pour la préservation des terres agricoles et pour un autre modèle de société, est le résultat d’une très longue lutte menée par des acteurs de territoire.
L’association régionale Terre de Liens Pays de la Loire est restée en retrait des actions menées sur le terrain jusqu’à ce jour . En tant que structure de mobilisation sur la question foncière, elle ne s’estimait ni légitime, ni pertinente pour amener une plus-value au solide mouvement qui s’est construit et qui a mené la bataille avec le résultat heureux que l’on connaît aujourd’hui. Pour autant, les membres de Terre de Liens Pays de la Loire (citoyens, paysans et fermiers...) sont nombreux à s’être engagés à titre personnel dans cette résistance.
A présent, nous considérons logiquement que c’est à l’ensemble des acteurs de terrain qui forment le mouvement (habitants historiques, nouveaux habitants, paysans réunis dans le COPAIn, ADECA, ACIPA, naturalistes, associations locales, coordination des organisations opposantes…) de décider des suites à donner pour trouver une nouvelle forme de gestion des usages et du foncier de ce territoire.
Ce mouvement n’a attendu personne pour poser les principes de la continuité de sa présence et de son action à NDDL : le texte appelé « texte des six points pour l’avenir de la ZAD »(1) a été écrit collectivement et approuvé. La solution dans une situation aussi complexe ne pourra venir que des acteurs directs de la lutte.
Il y a suffisamment de forces disponibles et d’intelligence collective pour réfléchir à un projet de territoire et à la construction de solutions locales adéquates pour la gestion du foncier et des usages. L’association régionale Terre de Liens Pays de la Loire souhaite que de multiples réponses émergent de la dynamique instaurée à Notre Dame des Landes.
Considérant que, la terre est, comme l’air et l’eau, un bien commun inaliénable, dont il convient d’assurer collectivement la préservation pour qu’elle soit un socle fertile à l’activité des nombreuses générations à venir de citoyen-e-s et de paysan-e-s, l’association régionale Terre de Liens Pays de la Loire reste néanmoins disponible pour participer aux réflexions sur des outils de gestion et de propriété collective du foncier pour autant que les acteurs mobilisés le souhaiteraient.

Pour le Conseil d’Administration
Liliane Piot et Jacques Bodineau, coprésidents de l’association régionale Terre de Liens Pays de la Loire.

(1) https://zad.nadir.org/spip.php?arti...

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet