Les fermes
Actualités

Ferme de Bercenay

BERCENAY EN OTHE
Aube
Épargner solidaire Faire un don
Nouvelle Ferme

129 981€ collectés

Objectif de 64 455€

202%

Réduction fiscale

25% de l'impôt sur le revenu

Durée de l'engagement

7 ans en cas de réduction d’impôt

L’objectif de collecte correspond à 60% du montant d’achat total de la ferme qui comprend le prix des terres, les travaux prévisionnels et les frais d’acquisition (frais de notaire et SAFER principalement).

Pour tout savoir sur l’épargne solidaire, rendez-vous dans notre Foire aux questions.

Consultez les conditions de souscriptions ici

Je soutiens
Paiement 100% sécurisé
Nouvelle Ferme

6 533€ collectés

Objectif de 32 659€

20%

Réduction fiscale

66% de votre don est déductible de vos impôts sur le revenu (dans la limite de 20% de vos revenus nets imposables).

L'objectif de collecte de dons correspond au montant couvrant  les frais d'acquisition (frais de notaire, SAFER, expertise ..) liés aux opérations d'achat, de donations ou de legs de fermes. Si la ferme comporte du bâti nécessitant des travaux, cet investissement se retrouve également dans la collecte.

Pour tout savoir sur le don, rendez-vous dans notre Foire aux questions.

Je soutiens
Paiement 100% sécurisé
Sommaire

Présentation

Patrimoine

37,5 hectares de grandes cultures.+ 12 ha en cours d'acquisition !

Propriétaires

Fondation Terre de Liens

Partenaires

SAFER Champagne-Ardenne Agence de l'Eau Seine-Normandie

Production

Grandes cultures

A Bercenay-en-Othe, dans l’Aube, la Foncière Terre de Liens souhaite acquérir 37,5 hectares (et bientôt 12 supplémentaires !) de la ferme de Jean-Michel afin de lui permettre de poursuivre leur culture en agriculture biologique, d’installer son fils Nathan avec lui et de protéger le captage d'eau de la commune voisine.

Jean-Michel s'est installé sur la ferme familiale en grandes cultures en 1980 dont la conversion, débutée en 2012, s’est terminée en 2017. Il cultive aujourd’hui pas moins d’une dizaine de variétés (blé, chanvre, sarrasin, lentillons de champagne, pois, etc.) et se consacre actuellement au développement de la vente directe. En 2019, son fils Nathan va le rejoindre sur la ferme pour mener à bien leurs projets : construction d’un magasin à la ferme, d’un atelier d’ensachage et d’un atelier de transformation d’huiles.

Cependant, en 2017, trois des propriétaires ont décidé de mettre en vente 37,5 hectares des terres que cultive Jean-Michel. Afin de lui permettre de poursuivre la culture de ces terres et ainsi éviter que ces 37,5 hectares repartent en agriculture conventionnelle, Terre de Liens a décidé de soutenir Jean-Michel et bientôt Nathan en devenant acquéreur des terres. L'enjeu est important puisqu'une partie des terres est située dans l’aire d’alimentation de captage d’eau qui alimente les habitants d’Estissac, la commune voisine. Par ailleurs, dans un département dans lequel seulement 1,5% des terres sont cultivées en bio, il est plus que nécessaire de maintenir ces-dernières !

Grâce à Terre de Liens, Jean-Michel va donc pouvoir transmettre sereinement sa ferme à Nathan.

La ferme en images

Crédit : ©

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2023

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies