Terre de Liens

Adresse de cette page : creation-du-groupe-defense-des.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Création du Groupe Défense des Terres Agricoles en Limousin

Création du Groupe Défense des Terres Agricoles en Limousin

mercredi 30 juin 2021

Depuis sa création, notre association limousine fonctionne en groupes de travail sur tous les sujets qui fondent les missions que nous nous sommes données : groupe suivi des fermes et forêts, accueil, communication, groupes locaux, etc.

Nous constatons que de nombreux projets initiés par nos aménageurs locaux émergent sur notre territoire avec pour conséquence une forte consommation d’espace agricole : parc d’activité de la Croisière, champs de panneaux photovoltaïques un peu partout, projets routiers. La philosophie générale de Terre de Liens face à ces initiatives diverses, n’est pas d’être systématiquement « contre », mais plutôt « pour » si le dessein correspond aux buts que nous poursuivons. Il se trouve que pour tous ces projets, la consommation des surfaces agricoles est considérable et en contradiction avec la transition agricole et écologique que nous prônons. C’est pourquoi nous avons créé une commission dont l’objectif est d’être « pour » la protection des terres agricoles.

Nous l’appelons « Groupe de Défense des Terres Agricoles ». Il est ouvert à tous nos adhérents. Il est très en relation avec les représentants Terre de Liens siégeant à la CDPENAF (Commission Départementale pour la Protection des Espaces Naturels, Agricoles et Forestiers) de Corrèze et de Haute Vienne, car il les aide à avoir une posture cohérente face aux nombreux dossiers qui se présentent à eux à chaque session. La première réunion en mars 2021 a permis de définir ses champs d’actions, ses modalités de fonctionnement et ses objectifs pour les mois à venir.

Une des premières affaires que nous avons abordée a été la création de PAC2 (Parc d’Activité de la Croisière n°2) de 75 ha de terres agricoles destinées à l’agrandissement du PAC1, au nord du département de la Haute Vienne. Il nous a semblé important de nous associer à la ZRAD (Zone Rurale À Défendre), pour protéger ce terrain. D’ailleurs, une lettre collective a déjà été envoyée au Préfet de la Haute-Vienne avec Limousin Nature Environnement, la Confédération Paysanne, la FDSEA et les JA. Nous y dénonçons le caractère aberrant et inutile de cette extension sur ces bonnes terres agricoles alors que le PAC1 de 50 ha est encore loin d’être occupé à 100%.


Parcelles agricoles impactées par le projet d’extension du PAC1 La Croisière
© Philippe Segard

Les autres actions engagées concernent le développement considérable des champs photovoltaïques prévu sur des terres agricoles : 156 ha et 125 ha dans le nord du département de la Haute-Vienne, 45 ha au Sud-Ouest. Un fonctionnaire de la Direction Départementale des Territoires en Haute-Vienne nous informe qu’il y a actuellement 1200 ha de projets photovoltaïques dans leurs cartons.
A cet effet, nous avons interrogé les candidats aux élections départementales par un sondage sur l’artificialisation des terres agricoles et nous avons organisé une conférence de presse pour alerter la population sur les menaces qui pèsent sur notre agriculture (article non encore paru).
Voilà en quelques mots les premiers pas de ce Groupe qui est appelé à se développer vu la débauche de nouveaux projets émergents. Il est probable que d’autres associations se joindront à nous.

// Philippe Segard, membre du Conseil d’Administration de Terre de Liens Limousin

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet