Terre de Liens

Adresse de cette page : ferme-de-la-loue.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Bourgogne-Franche-Comté > Ferme de la Loue

Ferme de la Loue



Patrimoine

7 ha, un bâtiment d'élevage avec une salle de traite et de deux bâtiments de stockage

Localisation

Rennes-sur-Loue, Doubs

Production

Lait à comté

Partenaires

Coopérative de Grange-de-Vaivre, agriculteurs locaux

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Le comté est l’emblème gastronomique de la région. Quand l’occasion s’est présenté, l’association a voulu tenter l’aventure.
C’est ainsi que Jean-Thomas a pu s’installer à Rennes-sur-Loue, petit village à cheval entre le Doubs et le Jura et dont 75 % des fermes sont en production biologique.

Après avoir travaillé pendant 7 ans dans une ferme laitière, Jean-Thomas souhaite aujourd’hui se réinstaller. Il reprend une ferme laitière en conventionnel pour la convertir à l’agriculture biologique et l’intégrer à une dynamique locale autour de la coopérative laitière bio de Grange-de-Vaivre (à 2 km de la ferme).

Le lait, une fois collecté par la coopérative, sera transformé en comté, morbier, tome, emmental et fromage blanc puis vendu via des réseaux de distribution longs (magasins bio) et au magasin de la coopérative. L’arrivée de Jean-Thomas sur le territoire permettra à la coopérative de répondre à la demande croissante.

La Foncière Terre de Liens acquiert dans un premier temps les bâtiments agricoles et se portera progressivement acquéreur des terres qui se libèreront autour de la ferme pour en faire un outil de travail complet.

Dernières nouvelles

Une conversion en bio pas facile

Jean-Thomas a relevé le défi de reprendre un troupeau de Montbéliardes conduites en production conventionnelles (à base d’ensilage maïs) et de les mener vers un mode de production bio.
Ce n’est pas sans difficultés qu’il est arrivé après deux ans au bout de la période de transition et qu’il a obtenu la certification bio.
À cette occasion une grande fête a été organisée sur la ferme avec l’ensemble des partenaires et des sympathisants de Jean-Thomas.

Le comté, une filière dynamique

Ce que l’on appelle la filière comté, c’est aujourd’hui :
> Environ 2 700 exploitations agricoles ;
> 160 ateliers de fabrication, appelés fruitières ;
> 16 maisons d’affinage et de commercialisation et un grand nombre de fournisseurs connexes.

Univers professionnel lié par une histoire et une culture, la filière comté est également soudée dans une communauté de destin économique. Avec une production de plus de 55 000 tonnes, le comté contribue très largement à l’essor économique du massif jurassien.

En savoir plus sur le comté

Documents joints

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet