Terre de Liens

Adresse de cette page : ferme-les-messicoles.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Champagne-Ardenne > Ferme Les Messicoles

Ferme Les Messicoles

Patrimoine

24,5 ha de terres agricoles sur les 95 que compte la ferme

Localisation

Somme-Tourbe

Production

Céréales, légumineuses, fleurs coupées fraiches et séchées, pépinière de fleurs vivaces, plantes aromatiques et potagères

Partenaires

Groupement Foncier Agricole de Sainte-Menehould

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Située dans la plaine céréalière champenoise à Somme-Tourbe, la Ferme Les Messicoles a été créée par Mathilde en 2018 sur 63 hectares de céréales cédés par son père. La ferme est alors progressivement convertie en agriculture biologique dans un territoire où ce mode de production est peu développé. Mathilde décide ensuite, avec l’appui de son conjoint Fabien qui est aide familial sur la ferme, de diversifier les productions et développer les circuits courts. En 2019, elle lance la production de fleurs coupées et de plantes aromatiques qu’elle vend en AMAP et dans les magasins.

En 2020, Fabien et Mathilde sollicitent Terre de Liens ainsi que le Groupement Foncier Agricole (GFA) de Sainte Menehould pour acheter 32 ha de terres. Cet achat permettra à Fabien - jusqu’alors paysagiste et aidant sur la ferme - de s’installer officiellement avec Mathilde en tant que paysan.
32 ha vont être achetés dont 24 ha par Terre de Liens. La culture de ces terres va rendre possible, au-delà de l’installation de Fabien, le développement des projets du couple et la diversification des débouchés de la ferme.

Les projets sont nombreux ! Fabien prévoit de mettre en place une pépinière proposant des plants de légumes et de fleurs pour le jardin. Il souhaite également développer les circuits plus courts : vente de farines à des boulangers, vente des plants sur les marchés, vente des fleurs aux fleuristes de la région, etc.

A plus long terme, le couple réfléchit également à un projet de réintégration de l’élevage ovin en lien avec des agriculteurs voisins et à un projet d’agroforesterie valorisant la diversité des productions aussi bien que la qualité paysagère du territoire.

L’installation de Fabien sur la ferme, en dégageant du temps de travail pour la commercialisation et la plantation notamment, permet donc de développer la diversification des productions et de se structurer en visant plus d’autonomie.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet