Terre de Liens

Adresse de cette page : films-eau
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > La terre et l’eau, des biens communs reliés ... à préserver !

La terre et l’eau, des biens communs reliés ... à préserver !

dimanche 22 mars 2020

Le 22 mars, c’est la Journée mondiale de l’eau.

Savez-vous d’où vient l’eau qui sort de vos robinets ?
Quel est son cheminement ?

En 2017 en France, la concentration totale en pesticides dépassait la limite légale dans 45% des points de suivi.

Or, depuis des années, Terre de Liens s’engage à protéger non seulement la terre, mais aussi l’eau qui la traverse.
Aujourd’hui, une nouvelle série de films sort pour illustrer la connexion entre la gestion des terres agricoles et la protection de l’eau.
Quels sont les grands enjeux de pollution actuellement et quelles solutions pouvont-nous mettre en place ?

Terre et eau : des destins liés

Dans ce film, vous découvrirez la relation entre l’eau et le sol :
- Comment les sols participent-ils à filtrer et à nettoyer l’eau ?
- Quel périmètre est nécessaire pour protéger une aire de captage d’eau destinée à l’eau potable ? Comment tout ceci est-il estimé ?
- Comment se fait-il que dans certains point de prélèvement, la trace de 40 pesticides différents peut être détectée ?
- Combien coûte la dépollution et le traitement de l’eau ?

Témoignages d’experts de l’Association française d’étude des sols (AFES), l’Agence de l’eau Seine-Normandie et la Fédération nationale d’agriculture biologique.

Un syndicat d’eau s’engage : l’exemple du pays d’Argentan (61)

Pour protéger notre eau, des solutions concrètes existent !
Ici, on met en avant l’action menée par la collectivité d’Argentan et de nombreux partenaires dont Terre de Liens Normandie pour protéger une aire de captage d’eau.

Grâce à l’implication de tout un réseau d’acteurs complémentaires, l’installation d’un agriculteur bio a pu se faire dans le périmètre de protection du captage, et de nouvelles parcelles ont été proposées aux agriculteurs déjà en activité sur ce terrain.
Cela évite un traitement des eaux coûteux, ou de devoir installer des tuyaux sur de longues distances pour capter l’eau toujours plus loin.

Tout ceci grâce à la coopération du Syndicat de l’eau de l’Orne, du Syndicat d’eau d’Argentan, de la SAFER Normandie et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie

« Nous, ce qu’on aimerait bien, en tant que Terre de liens, c’est que ça donne envie à d’autres collectivités de faire la même chose »
Sylvain Cosson, animateur de Terre de Liens Normandie.

Plus de détails dans l’article d’Ouest France : « Argentan. La collectivité met son eau sous protection »

Il est temps d’agir.
Informez-vous sur la situation de l’eau dans votre commune et interpellez vos élus !

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet