Terre de Liens

Adresse de cette page : la-brigue.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Provence-Alpes-Côte d’azur > La Brigue

La Brigue

Patrimoine

1 ha de terrasses sur 8 niveaux avec une petite maison de 2 niveaux (logement et laboratoire de transformation de fruits).

Localisation

La Brigue, Alpes-Maritimes

Production

Petits fruits rouges, maraîchage, poules pondeuses, produits transformés à partir de la production de la ferme

Partenaires

Safer, ADEAR 06, Chambre d’agriculture des Alpes Maritimes

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Pourquoi faire un don à une ferme qui a déjà été achetée ?

Participer à l’acquisition de fermes Terre de Liens va au-delà du simple achat d’une propriété. Soutenir une ferme Terre de Liens c’est contribuer à faire vivre une dynamique citoyenne autour d’un projet agricole. En faisant un don à une ferme, vous contribuez à la gestion collective, écologique et solidaire de cette ferme. L’argent collecté après l’acquisition d’une ferme sert par exemple à :

  • Améliorer l’environnement de la ferme à travers la plantation de haies, l’entretien des zones humides, l’implantation de systèmes agroforestiers, etc.
  • Préserver et réhabiliter le patrimoine bâti sur les fermes à travers des chantiers collectifs, de l’accompagnement à l’autoconstruction, etc.
  • Mobiliser des citoyens autour de la ferme et des fermiers. En organisant des visites de fermes, des conférences, des diagnostics environnementaux citoyens, Terre de Liens remet la ferme au centre du débat public sur un nouveau modèle agricole.


Le projet de la Brigue

La commune de la Brigue, dans la vallée de la haute-Roya, n’est pas très loin de Nice. Une petite ferme du Val de Bens, située en zone de montagne à près de 1 100 m d’altitude, va devenir une résidence secondaire idéale avec le soleil et la rivière en contrebas, alors que tout est là pour continuer une production de proximité et respectueuse de l’environnement. Terre de Liens est interpellé par les paysans locaux pour acheter cette ferme ce qui sera possible avec l’aide de la Safer PACA.

C’est une des dernières campagnes utilisables pour l’agriculture sur la commune... une bonne exposition, l’eau du vallon et un chemin d’accès, un hectare de terrasses qui ont produit des petits fruits rouges et des légumes pendant des décennies.
Anne et Rémi ont eu un coup de cœur pour cet endroit où réaliser leur projet de vie et leur projet agricole (petits fruits rouges, maraîchage, poules pondeuses).

Leur installation a été très soutenue localement :

  • par les agriculteurs voisins, pour qui conserver une possibilité d’entraide en matériel, en main d’œuvre et morale est très important ;
  • par la commune, qui veut garder des agriculteurs sur son territoire et des producteurs pour ses deux marchés hebdomadaires.

Sauver cette petite ferme dont la production peut faire vivre une famille était devenu un objectif pour l’association régionale Terre de Liens PACA et pour le collectif de soutien local.
La ferme a été rachetée en 2010, la maison retapée par l’entrepreneur local en 2011, elle sert de logement et d’atelier pour la transformation des fruits.

La production a commencé sur la ferme en 2012 avec un gros travail de remise en état des terrasses et de plantations de fraisiers, framboisiers, cassissiers, groseilliers.

Dernières nouvelles

Les poules sont arrivées !

Les fruits ne sont pas la seule production de la ferme. Depuis le mois de mai 2012, les poules pondeuses sont arrivées ! Le défrichage d’une parcelle a même permis la plantation de plusieurs variétés de courges (potimarron, butternut, spaghetti...).
Le travail ne manque donc pas sur cette ferme mais grâce à la main d’œuvre familiale et aux conseils des agriculteurs voisins tout se passe bien.

2012, l'année de la première récolte

2012 aura été la première année de vente depuis l’installation d’Anne sur la ferme de La Brigue en 2011.
Anne témoigne d’une saison intense en fraises même si les drosophiles (mouches des fruits) ont causé la perte des dernières récoltes. Du côté des groseilliers et cassissiers, bien que les nouvelles plantations n’aient pas donné de fruit cette année, les plans déjà en place ont eu une production à la hausse. Les framboises, quant à elles, ont fait une timide apparition pour leur première année de récolte.
Tous ces fruits ont pu être transformés en confitures, sirops, sorbets ou coulis et être vendus sur les marchés locaux (La Brigue et Tende), aux restaurateurs de la vallée, aux Biocoops, magasins bio et AMAP du littoral.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet