Terre de Liens

Adresse de cette page : le-collectif-alimentaire-et.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Le Collectif Alimentaire et Agroécologique du Périgord est né.

Le Collectif Alimentaire et Agroécologique du Périgord est né.

jeudi 24 juin 2021

Nous ressentions depuis longtemps la nécessité de créer ce collectif : la multiplication des projets engageant TDL, Agrobio et La Maison des Paysans (MDP) auprès des collectivités locales nous a poussé à le concrétiser.

Après nos premières collaborations sur Bergerac (ferme des Nebout) et Périgueux (Le Chambon), ce sont maintenant des Communautés de Communes plus rurales qui font appel à nous : Saint Astier avec la transmission de la ferme de Françoise David, la Communauté de Communes du Périgord Limousin et enfin la Communauté de Communes Isle Loue Auvézère qui ont souhaité nous rencontrer ensemble pour faire face à la transition alimentaire.

De nouvelles attentes

Si les élus commencent à bien percevoir la complémentarité de nos missions, nous devons répondre maintenant à de nouvelles attentes et à des projets à différentes échelles :
- formation des élus à la gestion du foncier agricole dans les PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal),
- sensibilisation des populations aux circuits courts,
- accueil des nouveaux arrivants dans le monde rural,
- installations en agriculture paysanne motivées par les Projets Alimentaires Territoriaux.
C’est pourquoi le 8 juin nous avons pris l’initiative de nous réunir dans les murs d’Agrobio 24 et de la MDP pour définir une stratégie commune pour répondre à ces attentes.

Le choix d’une organisation adaptée à chaque territoire

La présidente de la Communauté de Communes Isle Loue Auvézère a été claire : la chambre d’agriculture ne répond plus à leurs attentes pour l’accompagnement de :
- l’installation de projets de relocalisation de la production alimentaire en circuit court et
- l’accompagnement de la restauration collective pour l’accès à des produits de qualité et de proximité.
Nous avons donc décidé d’apporter des solutions adaptées aux besoins et aspirations des collectivités locales. En fonction de ses compétences et de ses prérogatives, chaque organisation participe de la démarche collective de façon solidaire.
Agrobio Périgord, La Maison des Paysans, Manger bio Périgord, Pays’en Graine et Terre de liens composent le collectif CAAP, un mouvement en archipel à géométrie variable pour apporter des réponses précises à la relocalisation de la production alimentaire. En élaborant et signant la charte du CAAP, Terre de liens s’engage à participer à cette démarche.
Le CAAP n’est pas une superstructure mais une instance, une méthode de collaboration entre nos associations, pour répondre au mieux à la volonté de relocalisation de la production alimentaire paysanne de qualité des collectivités. Une convention est en cours d’élaboration pour que chaque association puisse s’engager dans le CAAP. D’ores et déjà nous avons élaboré un "catalogue de prestations" co-construit entre nos organisations pour répondre au mieux aux attentes des territoires.

Jérôme Guyot

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet