Terre de Liens

Adresse de cette page : le-perroux.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Rhône-Alpes > Le Perroux

Le Perroux



Pour soutenir cette ferme :
Epargner solidaire Faire un don

Patrimoine

42 hectares, des bâtiments agricoles, une maison d'habitation

Localisation

Villeneuve de Marc, Isère

Production

Élevage bovin allaitant et porcin, transformation viande et charcuterie

Propriétaires

Foncière Terre de Liens, Fondation Terre de Liens

Contact


Le projet

Sur une ferme de 42 hectares, dans un site préservé en lisière de la forêt de Bonnevaux (Nord Isère), des paysans, Bernard et Louis Rabilloud, souhaitent transmettre leur ferme sans la démanteler. Un voisin leur présente Terre de Liens. Séduits par nos valeurs, ils souhaitent nous la vendre. Mathieu Laupin, alors en recherche active de terres pour s’installer en élevage, est allé à leur rencontre. Bernard et Louis ont tout de suite adhéré à son projet. Cette ferme sera la 16ème de la région.

Le site de la ferme présente des qualités écologiques indéniables : en fond de vallée, traversée par un ruisseau à écrevisses, Mathieu a à cœur de préserver ce lieu et d’en faire un refuge de biodiversité.

Après une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’environnement, Mathieu a choisi de changer de vie pour se lancer dans un projet agricole. Il souhaite mettre en place de petits élevages en autonomie et en agriculture biologique, avec la culture des céréales et des protéagineux sur la ferme pour l’alimentation des animaux. La création d’un atelier de transformation et la vente en circuits courts lui permettront de mieux valoriser la viande et de maîtriser la qualité de ses produits jusqu’au panier du consommateur.

Côté commercialisation, Mathieu a déjà analysé les débouchés potentiels pour ces produits :
- Marché de producteurs bio à Bourgoin-Jallieu les vendredis après-midi
- Association de producteurs du Nord Isère « A chacun son panier bio », qui propose des paniers de produits diversifiés
- Vente à la ferme
- AMAPs locales

Côté production, Mathieu envisage à terme de produire en agriculture biodynamique.
Parmi ses animaux, on décomptera : 4 truies et 1 verrat, qui permettront la production de 60 porcs charcutiers chaque année ; 10 bovins reproducteurs de race « Aubrac » et leur suite, qui permettront la production de 2 bœufs, 2 vaches et 2 veaux chaque année.

Le foncier disponible pour l’installation permet d’envisager une bonne rotation et une relative autonomie fourragère. Le regroupement des terres autour de la ferme est un sérieux atout. Enfin, les bâtiments agricoles en pisé et debout depuis plus de 150 ans permettent d’héberger les animaux prévus, le stockage du foin et le matériel.

Dernières nouvelles

Collecte en cours : mobilisons nous !

La collecte commence le 16 novembre 2015. Montant à atteindre : 275 000 euros.

Deux options vous sont ouvertes : faire un don à la Fondation et/ou épargner à la Foncière Terre de Liens.

Il est important de flécher son don pour le projet "Le Perroux" afin qu’il bénéficie à ce projet en particulier.

De nombreux bénévoles sillonnent la région, les magasins bios pour informer sur ce projet. Retrouvez les animations à la rubrique agenda !

Paysan en devenir

"Ce projet d’installation germe en moi depuis longtemps. J’ai découvert les travaux dans les champs et le contact avec les animaux de la ferme chez mes grands-parents.

Dans les préalpes, où j’ai grandi, j’ai mieux compris le rôle essentiel des paysans au cœur des territoires. Puis au cours de mes études naturalistes, j’ai pris conscience des enjeux liés à la disparition des petites structures vivrières et diversifiées au profit d’exploitations qui ne respectent plus les équilibres locaux. Alors après différentes expériences professionnelles, je souhaite maintenant devenir paysan et mettre en place un projet en polyculture-élevage.

Il y a 4 ans, j’ai suivi une formation agricole et depuis je recherche des terres où m’installer, tout en continuant de me former.

Trouver une ferme, c’est le parcours du combattant ! On croit avoir trouvé, on s’apprête à signer et puis le propriétaire change d’avis. Ca m’est arrivé tellement de fois. En m’impliquant à Terre de Liens, j’ai compris qu’être propriétaire de la terre n’avait pas de sens. La terre n’appartient à personne. C’est un bien commun, qu’il faut pouvoir transmettre à d’autres générations de paysans pour continuer à la cultiver sans spéculer et sans jouer avec comme beaucoup le font à présent.

Grâce à Terre de Liens et à tous les citoyens engagés dans ce mouvement, j’espère pouvoir bientôt accueillir des animaux à la ferme du Perroux. J’ai hâte de vous les présenter !"

Mathieu Laupin

Documents joints

Fiche-ferme Le Perroux (PDF – 2.5 Mo)
Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet