Terre de Liens

Adresse de cette page : le-reseau-europeen-who-s-who.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > International > Le réseau européen : who’s who ?

Le réseau européen : who’s who ?

Regionalwert AG, Allemagne

Regionalwert AG (RWAG) est une société citoyenne par actions, qui soutient le développement de la filière bio autour de Freiburg en Brisgau. Elle collecte des fonds auprès d’actionnaires, pour la plupart des habitants de la région. L’argent est investi dans des fermes bio, des entreprises de transformation, des magasins, un service de livraison de paniers, etc. La terre n’est pas destinée à être revendue, et les actionnaires ne sont pas rémunérés. RWAG a développé une méthodologie élaborée pour mesurer l’impact social, économique et environnemental de ses investissements et pour en rendre compte à ses actionnaires.
- Pour aller plus loin : étude de cas (en anglais), site web (en allemand) : http://www.regionalwert-ag.de/

Terre-en-vue, Belgique

Terre-en-vue rassemble des citoyens, des organisations et des acteurs publics qui souhaitent faciliter l’accès à la terre en Belgique francophone. Trois organismes structurent ses activités : une association à but non lucratif, une société coopérative à finalité sociale et une fondation (en cours de constitution). Terre-en-vue, née en 2012, a connu un développement rapide, et a déjà acquis plusieurs fermes. Les fermiers, membres de la coopérative, sont co-propriétaires des terres avec les épargnants solidaires, et signent une convention d’usage des terres, de très long terme, à titre gratuit. En Flandre, Terre-en-vue collabore avec son pendant néerlandophone Land-In-Zicht. Terre de Liens, qui a soutenu le développement de Terre-en-vue, est membre fondateur de sa coopérative.
- Pour aller plus loin : site web, http://www.terre-en-vue.be/

Land-In-Zicht et Biogrondfonds, Belgique

Land-In-Zicht est une structure flamande, initiée par deux fermiers bio confrontés à des difficultés d’accès à la terre pour s’installer ou maintenir leur activité. Pour acheter des terres, ils ont fait appel à de l’épargne citoyenne, sous la forme de prêt à taux zéro, remboursables au fil du temps. Les prêts sont aujourd’hui remboursés, et une fondation a été créée en parallèle de l’association pour acquérir des terres et les maintenir toujours à disposition de fermiers bio et biodynamiques. Depuis 2011, Land-in-zicht a lancé avec d’autres organisations flamandes un projet de fiducie foncière (Biogrondfonds) d’ampleur régionale destinée à acquérir des terres et favoriser l’accès à la terre pour l’agriculture bio.
- Pour aller plus loin : site web (en néerlandais), http://www.land-in-zicht.be/

Soil Association Land Trust, Royaume-Uni

Ce Land Trust a été établi en 2007 par la Soil Association, organisation représentant les producteurs, transformateurs et consommateurs bio d’Angleterre. Il s’est constitué à partir de la donation et du legs de plusieurs grands domaines en agriculture biologique. Ses missions sont d’acquérir et de gérer, à perpétuité, des fermes en agriculture biologique, de favoriser l’accès à la terre des futurs fermiers bio, et de permettre aux citoyens de se reconnecter à l’agriculture, notamment par le biais d’activités et de journées portes ouvertes sur les fermes.
- Pour aller plus loin : site web (en anglais), http://www.soilassociation.org/landtrust

Biodynamic Land Trust, Royaume-Uni

Ce Land Trust anglais, né fin 2012, se destine à l’acquisition et à la préservation de terres pour l’agriculture biodynamique. Il est né du constat que les initiatives citoyennes d’agriculture de proximité (Amap et assimilées) sont souvent confrontées à un besoin foncier. Il découle également du besoin de transmission des fermes biodynamiques existantes et d’installation de nouveaux fermiers. Il peut recevoir de l’investissement solidaire, des dons, donations et legs. Il s’intéresse particulièrement aux modalités permettant de gérer la terre comme un bien commun.
- Pour aller plus loin : site web (en anglais), http://www.biodynamiclandtrust.org.uk/

Tablehurst and Plaw Hatch Community Farms, Angleterre

Cette ferme de 200 hectares, située à proximité de Brighton dans l’East Sussex, est gérée sous forme d’une coopérative appartenant à quelques 600 actionnaires, principalement des habitants de la région. Elle pratique la polyculture-élevage en biodynamie, la vente directe, et a développé un véritable savoir-faire dans la construction de liens avec son territoire (autres agriculteurs, consommateurs, habitants de Brighton et Londres...)
- Pour aller plus loin : étude de cas (en anglais) et site web (en anglais) : http://www.tablehurstandplawhatch.co.uk/

Viva sol, Lituanie 

Viva sol est une association lituanienne réunissant des petits éleveurs et des consommateurs et visant à développer la vente directe, à renforcer les liens villes-campagnes, et à permettre une agriculture de proximité. Viva sol a créé un marché de producteurs à Vilnius, un système de paniers et mène des formations à l’agriculture écologique et différentes activités d’appui aux petits éleveurs. Confrontée à la difficulté de trouver des terres abordables, elle envisage aujourd’hui la création d’un fonds solidaire d’investissement.
- Pour aller plus loin : étude de cas(en anglais)

Xarxa de custodia del territori, Espagne 

Ce réseau catalan réunit une palette d’acteurs autour des enjeux de protection de l’environnement et de suivi environnemental des terres : collectivités locales, propriétaires et usagers du territoire, organisations de la société civile, citoyens et entreprises. La conservation des terres agricoles est un de ses axes de travail, le but étant de promouvoir une gestion responsable des terres en mettant à contribution les propriétaires, les fermiers et les autorités publiques.
- Pour aller plus loin : site web, http://www.custodiaterritori.org

Rurbans / Terra Franca, Espagne

Rurbans est une association de développement local née en 2003 et basée à Rialp, en Cerdagne. Elle a pour objectif de dynamiser le territoire à travers des actions participatives, et d’œuvrer à la récupération du patrimoine socioculturel local. En 2008, elle a lancé un projet de redynamisation de l’élevage de montagne et la création d’une école de formation pour les bergers et éleveurs. La question de l’accès à la terre est peu à peu devenue une des préoccupations centrales, et a mené Rurbans à lancer le projet "Terra Franca", une initiative très inspirée de l’expérience de Terre de Liens et de Regionalwert AG.
- Pour aller plus loin : site web, http://www.projectegripia.cat/

Association italienne de l’agriculture biologique (AIAB), Italie

AIAB est l’association italienne de promotion de l’agriculture biologique qui réunit les agriculteurs et les consommateurs bio. Elle se mobilise depuis plusieurs années pour mettre en lumière les enjeux fonciers en Italie et interpeller les responsables politiques, dans un contexte marqué par une disparition rapide des terres agricoles. Depuis la parution du Décret Monti qui prévoit la mise en vente de terres publiques pour renflouer les dettes de l’Etat et des collectivités, l’association est fortement mobilisée pour préserver les terres publiques ou organiser leur transmission à des paysans, notamment des jeunes désireux de s’installer en agriculture biologique.
- Pour aller plus loin : site web (en italien), http://www.aiab.it/

Campi aperti, Italie

Campi aperti est une organisation régionale basée à Bologne, qui réunit des agriculteurs et des consommateurs bio autour des principes de souveraineté alimentaire, de consommation éthique et d’économie solidaire. Elle a développé un ensemble de marchés fermiers et promeut la transformation à la ferme et les systèmes de garantie participatifs des pratiques bio. Plusieurs des agriculteurs impliqués dans Campi aperti cherchent des terres pour s’installer ou consolider leur activité : ils ont donc initié un projet de coopérative d’acquisition de foncier avec l’appui d’une banque éthique régionale.
- Pour aller plus loin : site web (en italien), http://www.campiaperti.org/

Terre future, Italie

Terre future est une association née fin 2011 à l’initiative des réseaux d’agriculture bio et biodynamiques d’Italie et de la banque éthique Banca Etica. Elle a pour objectif de développer une société d’investissement et une fondation pour collecter de l’investissement et des dons afin d’acquérir des terres ou consentir des prêts pour aider à l’installation et au maintien d’agriculteurs bio et biodynamiques.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet