Terre de Liens

Adresse de cette page : le-val-chatain-11254.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Champagne-Ardenne > Le Val Châtain

Le Val Châtain

SAS Les Vignes de ma Famille

Patrimoine

2,35 ha à acheter sur les 4,25 ha du domaine

Localisation

Landreville

Production

Viticulture biologique

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Julie est installée en viticulture biologique depuis 2012 à Landreville dans l’Aube au coeur de la Côte des Bars. A travers l’acquisition de 2,35 ha de vignes, Terre de Liens a fait le choix de soutenir la viticulture familiale et de promouvoir la viticulture biologique dans une production où elle peine à s’imposer.

Julie a repris en 2012 le domaine familial qui compte 4,25 hectares suite à une reconversion professionnelle. Elle y cultive le Pinot noir et le Chardonnay, les cépages traditionnels du Champagne, en agriculture biologique.

En 2018, deux des propriétaires de Julie décident de vendre 2,35 hectares des vignes qu’elle louait jusqu’alors. Par cette vente, elle risquait de perdre plus de la moitié de son domaine !

Terre de Liens a décidé de lui apporter son soutien en acquérant ces parcelles afin de maintenir le domaine, lui permettre de poursuivre sa culture et ainsi mener à bien ses projets. En effet, Julie veut embaucher un salarié et rénover une grange afin d’y installer son lieu de vente et d’accueil du public. Par la suite, son objectif est de pouvoir vinifier elle-même sa production afin de s’affranchir du passage par un prestataire et maîtriser sa production pour faire son propre champagne.

Dernières nouvelles

L’achat de vignes en Champagne est une première. Grâce à l’intervention de Terre de Liens et des citoyens mobilisés, Julie va pouvoir poursuivre ses projets qui auraient été mis à mal par la perte de la moitié de son domaine !
Pour Terre de Liens, l’enjeu est important, il s’agit de :
- Maintenir un domaine viticole alors que la tendance est au morcellement des domaines de Champagne en raison des coûts de transmission et de la valeur du foncier qui devient inabordable pour les viticulteurs
- Promouvoir la viticulture familiale et ainsi assurer l’équilibre avec les grandes maisons de négoce
- Maintenir des parcelles en agriculture biologique et défendre ce mode de production dans un territoire où seulement 2,1% des vignes sont cultivées en bio !

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet