Terre de Liens

Adresse de cette page : les-baraques.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Rhône-Alpes > Les Baraques

Les Baraques



Patrimoine

11,5 ha de terres et prairies, 2 logements, bâtiments d'élevage, meunerie et four à pain, locaux de vente à la ferme

Localisation

Challes-les-Eaux

Production

Farine et pains

Partenaires

Association Les Quatre saisons (école Steiner)

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Quelques hectares de terres résistent à la marée urbaine : l’agglomération qui s’étend de Montmélian à Chambéry, en Savoie, a vu sa population doubler depuis l’an 2000 ! La ferme des Baraques est un îlot agricole menacé par l’urbanisation. C’est pour écarter ce risque que l’exploitant précédent et sa famille ont fait appel à Terre de Liens. Ils avaient réfléchi à d’autres formes d’acquisition collective (type GFA) mais la pérennité de l’exploitation déjà en agriculture biologique n’aurait pu être assurée.

La ferme des Baraques se compose de 11,5 hectares de terres labourables et de prairies, des bâtiments d’élevage et de meunerie, deux logements et d’un four à pain. Elle a été acquise en 2010 grâce à la prise d’actions à la Foncière Terre de Liens par les vendeurs (à hauteur du montant de la vente).

Deux nouveaux fermiers sont arrivés à l’automne 2013. Gilles Cicero et Nathalie Bouquet sont paysans-boulangers. Ils cultivent leur blé, produisent leur farine et leur pain biologiques. La production est distribuée grâce à deux magasins bio et cinq AMAP de l’agglomération de Chambéry. Nathalie est l’âme du pétrin, elle a une longue expérience en boulangerie. Gilles assure deux fournées par semaine, cultive les terres et trouve des solutions au problème principal de la ferme : le manque de surface. En plus des 11,5 ha loués à Terre de Liens, ils souhaitent cultiver une dizaine d’hectares supplémentaires pour produire toute leur farine. Grâce à leur détermination, ils ont déjà réussi à louer 7 ha dans l’avant pays savoyard : une véritable aubaine dans cette zone péri-urbaine.

Dernières nouvelles

Ferme et ruche à la fois !

Au-delà de l’activité agricole, cette ferme est aussi une ruche dans laquelle s’activent de nombreuses abeilles. Pierre Gallet, l’exploitant qui a cédé la ferme à Terre de Liens, développe la traction animale pour le vignoble savoyard. « L’Ecole des 4 saisons » accueille des enfants en pédagogie Steiner. Lorsqu’ils jardinent, Gilles, le fermier, et les enfants échangent conseils et coups d’œils sur leurs jardins respectifs ! Delphine, cuisinière-traiteur, utilise l’ancien laboratoire de transformation pour son activité et deux Amap organisent leur distribution à la ferme.
Une vraie ruche dans laquelle chacun s’applique à co-habiter et à construire ensemble. Mais le chemin n’est pas toujours simple et demande de l’organisation. Des architectes se penchent actuellement sur la question des usages et du partage de l’espace pour consolider l’implantation de l’école.

Les Baraques : halte à l'urbanisation !

Aux Baraques, le combat des fermiers contre l’appétit bétonneur est une vieille histoire. Le père de Pierre Gallet, l’ancien exploitant, avait été exproprié pour de grands projets d’habitat social à Chambéry le Haut. Il avait alors acheté la ferme des Baraques à Challes-les-Eaux. En discutant avec Pierre, Gilles, l’actuel fermier, s’est aperçu que son grand père paysan aussi, avait été le voisin du père de Pierre. La lutte contre l’urbanisation se poursuit de génération en génération !

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet