Terre de Liens

Adresse de cette page : les-eygageyres.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Auvergne > Les Eygageyres

Les Eygageyres



Patrimoine

25,27 hectares dont 23,33 de surface agricole utile

Localisation

Chadron, Haute-Loire (43)

Production

Porcs élevés en plein air essentiellement, agneaux de race Blanche du Massif Central, bovins de race Aubrac.

Partenaires

Commune de Chadron, SOS Loire Vivante, Réseau Nature Environnement 43, Haute-Loire Biologique, AMAP Meygalimenterre

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Sur la commune de Chadron, les gorges sauvages de la Haute Vallée de la Loire constituent un site naturel d’exception qu’il faut préserver (zone Natura 2000, future réserve naturelle). Dès 1989, une forte mobilisation citoyenne et pacifiste avait déjà permis de protéger ce biotope d’un projet de barrage. Depuis plusieurs années, plusieurs associations ainsi que des élus locaux souhaitaient permettre à un jeune paysan de s’installer.

En 2016, la Foncière Terre de Liens a acquis, par collecte d’épargne citoyenne, 25 hectares du domaine des Eygageyres, qu’elle loue à Romain. De son côté, Romain est propriétaire de 2,5 hectares, des bâtiments d’exploitation et d’une maison d’exploitation.

Le mode d’exploitation biologique, proposé par Romain, est particulièrement adapté pour valoriser des sols variés (volcaniques, granitiques et argileux). Les sous-bois seront pâturés par le troupeau ovin, tandis que la diversité d’exposition des prairies, dans cette région vallonnée, permettront d’avoir des ressources fourragères tout au long de l’année.

De nombreux chantiers collectifs se déroulent dans un fort esprit d’entraide : la ferme et les parcelles nécessitent en effet des aménagements importants. Cette dynamique a permis de lancer un groupe local de bénévoles en Haute-Loire, qui soutiendra Romain dans ses activités.

Cette acquisition a été possible grâce à la mobilisation de nombreux partenaires : la commue de Chadron, SOS Loire Vivante, le Réseau Ecologie Nature 43, Haute Loire Biologique, l’Amap MEYGALIMENTERRE... Pour plus d’infos sur la mobilisation en Haute Vallée de la Loire, visitez également le site dédié : www.hautevalleedelaloire.com/eygageyres/

Dernières nouvelles

Romain, fermier, et son activité

Après une recherche de foncier qui aura duré pas moins de quatre ans, Romain Michel s’est installé au Domaine des Eygageyres. Après une année de portage du foncier par la SAFER, cette installation est officielle depuis juin 2016 : il s’agit d’une étape importante qui permet de concrétiser la location du domaine à Romain.

Âgé de 29 ans, Romain, ancien chauffeur routier, s’est reconverti dans l’agriculture. Formé notamment à la transformation des viandes, Romain valorisera cette compétence en proposant à ses clients différents produits issus de son troupeau (charcuterie, viande en caissette).

Les différents ateliers comprendront, à terme, 5 vaches allaitantes Aubrac, 70 brebis de race à viande Blanche du Massif Central et 80 porcs à l’engraissement en plein air.
Il assumera en partie les travaux de boucherie et de charcuterie. Pour assurer lui-même la transformation et la commercialisation sur la ferme, Romain envisage de construire un laboratoire de transformation et un magasin de vente directe sur son siège d’exploitation. Plusieurs points de vente distribueront sa production localement. Romain fournira notamment l’AMAP Meygalimenterre.

Témoignage de Romain

« La dynamique de groupe et le nombre de personnes impliquées sont déroutantes au début. J’ai plongé dans Terre de Liens d’un seul coup et c’est complètement dépaysant. Mais la surprise passe vite pour faire place au soutien et à l’accompagnement. Ce réseau procure une grande ouverture via les échanges. Concrètement, cela ouvre des portes par le partage d’informations. Cet accompagnement permet d’inscrire le projet et l’exploitation dans son territoire. C’est primordial dans la perspective de faire de la vente directe. J’ai appris à composer avec cette dynamique citoyenne et c’est d’un grand soutien. »

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet