Terre de Liens

Adresse de cette page : les-referents-ferme-se-forment-sur-11925-11925.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Les référents fermes se forment sur l’expertise en bâtiment. Les bénévoles en (...)

Les référents fermes se forment sur l’expertise en bâtiment. Les bénévoles en région Centre témoignent

lundi 21 janvier 2019

Acheter une ferme sans les bâtiments agricoles ou la maison d’habitation qui est dessus ? Pas une bonne idée !
Et pourtant, depuis 3 ans la politique d’achat des bâtiments de la Foncière est très stricte : pas d’achat de la ferme si les bâtiments sont en trop mauvais état et que les travaux à prévoir ne sont pas remboursés par les loyers dans une large période de 30 ans...
Sur le terrain, les bénévoles s’organisent et se forment, avec l’appui du Pôle Fermes, notamment grâce à l’outil de diagnostic du bâti, un outil numérique développé par des étudiants d’une école informatique…

En région Centre-Val de Loire, Terre de Liens a acquis plus de 1 800 m² de bâtiments agricoles et maisons d’habitation, notamment dans le Loiret aux Usages (550 m²) et à Breteau (970 m2),et dans l’Indre et Loire plus récemment, sur la ferme de la Folie (330 m²). Les bénévoles reviennent sur leurs expériences.

Luc, bénévole dans le Loiret (45)
« L’outil de diagnostic bâtiment ( ODB) sert à déterminer la valeur des travaux à prévoir et constater, en présence des porteurs de projet et des cédants, de l’état objectif des bâtiments à acquérir. Pour nous, acheteur, cela nous permet de savoir si le compte d’exploitation prévisionnel du bâtiment sera équilibré à 30 ans, donc si notre investissement est équilibré financièrement... »

Jérémy, bénévole dans le Loiret
« Selon moi, c’est important de savoir ce qu’on achète, dans quoi on s’engage. A Terre de Liens, le diagnostic bâtiment sert à mieux instruire les dossiers, évaluer les prises de risque et accompagner les porteurs de projet. Par exemple, j’accompagne Hugo et Élodie (deux porteurs de projet dans le 45) sur les détails techniques. Grâce à mon expérience précédente dans le bâtiment, je parle le même langage que les entreprises et j’échange avec eux sur les travaux à mener. »

Joël, bénévole dans l’Indre et Loire (37)
« Pour tout achat immobilier, il est plus que nécessaire de faire une expertise du bâtiment pour tout simplement en connaître les qualités, les avantages, mais aussi les défauts, les lacunes, les vétustés afin de prévoir et d’évaluer d’éventuels travaux. L’expertise sert aussi à évaluer le prix du bien, en considérant la réalité locale. Pour Terre de Liens, à fortiori, cette évaluation est "un passage obligé" car nous faisons appel à l’épargne des citoyens : nous avons un engagement moral fort à leur endroit. »

Bernard, bénévole dans le Loiret
« Quand Terre de Liens acquiert des terres, nous devons penser à long terme, lorsqu’il faudra trouver un nouveau porteur de projet pour remplacer ceux qui partiront. Le fait d’avoir un bâtiment facilite la nouvelle recherche. Par exemple, nous avons rencontré des communes qui avaient des terres à offrir pour installer des maraîchers bio pour qu’ils alimentent la cantine. Sans logement à proposer aux agriculteurs, la recherche était difficile… C’est une bonne chose d’avoir un bâtiment mais quand c’est supportable.
Dans le cadre de la ferme de Breteau, il y aura un loyer mais il n’y aura pas de gros surcoût. Par contre, dans le cadre d’un autre projet du Loiret, les bâtiments sont extras mais risquent de coûter très très cher. L’expertise bâti évalue la surcharge financière pour la Foncière (qui décidera en comité d’engagement s’ il est supportable ou non), et l’adéquation du bâtiment par rapport au projet envisagé. »

Pour contacter un comité local près de chez vous, écrivez à centre@terredeliens.org

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet