Maubusson

SAINT MICHEL ET CHANVEAUX
Maine-et-Loire
Faire un don
Nouvelle Ferme

49 592€ collectés

Objectif de 475 251€

10%

Réduction fiscale

66% de votre don est déductible de vos impôts sur le revenu (dans la limite de 20% de vos revenus nets imposables).

L'objectif de collecte de dons correspond au montant couvrant  les frais d'acquisition (frais de notaire, SAFER, expertise ..) liés aux opérations d'achat, de donations ou de legs de fermes. Si la ferme comporte du bâti nécessitant des travaux, cet investissement se retrouve également dans la collecte.

Pour tout savoir sur le don, rendez-vous dans notre Foire aux questions.

Je soutiens
Paiement 100% sécurisé
Sommaire

Présentation

Patrimoine

17,9 ha de bocage, 40 ha de bois et taillis sous futaie et 35 ha d'étang, logements et bâtiments agricoles

Propriétaires

Fondation Terre de Liens

Partenaires

Association de Sauvegarde de la Vache Bretonne Ancienne (ASVBA), CIAP, CIVAM, AMAP, CUMA

La Fondation Terre de Liens a reçu en legs ce domaine de 90 hectares, situé au sud de Pouancé, dans le Maine-et-Loire, ainsi qu’un troupeau de vaches allaitantes. Ce site est un écosystème mêlant nature et agriculture, eau et forêt, et qui offre des potentialités importantes et atypiques. C’est ici qu’Audrey et Hadrien développent leurs projets en tant que fermiers depuis le 1er mai 2014.

Maubusson est un domaine remarquable que Mlle Le Ho, ancienne propriétaire, a mis au service de la préservation d’une souche ancienne de la vache Bretonne Pie Noir.
L’Association de Sauvegarde de la Vache Bretonne Ancienne a d'ailleurs été créée sur le lieu en 2012, dans le but de poursuivre et développer le travail de conservation initié dans les années 50 par Marcel Pierre Dahiez.
Aujourd’hui, Audrey et Hadrien Ralison-Yon, qui ont entretenu le site et se sont occupés du troupeau depuis juillet 2013, sont installés en tant qu’éleveurs depuis mai 2014. Pour compléter l’activité d’élevage de Bretonnes Pie Noir, ils élèvent des porcs en plein air. La viande est valorisée par leurs soins, Hadrien étant également boucher, et est vendue en direct, localement. D’autres projets sont à l’étude, comme la réalisation de saucisson et de viande séchée, la mise en place d’un gîte et d’un parcours nature.

Concernant ce lieu, Terre de Liens se doit évidemment de respecter la volonté de la légataire et cherche à développer un projet qui dépasse le cadre agricole. Ainsi, nous travaillons encore et réfléchissons aux moyens de :

* Sauvegarder et ouvrir ce lieu particulièrement remarquable
* Développer des activités prenant en compte les potentialités piscicoles et forestières
* Mettre en valeur un fond documentaire, présent sur le site, traitant des Romantiques.

ENS Anjou

La ferme en images

Crédit :

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2022

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies