Terre de Liens

Adresse de cette page : regards-sur-2021.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Regards sur 2021

Regards sur 2021

lundi 3 janvier 2022

Nous vous adressons nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année et vous remercions pour votre soutien et votre engagement à nos côtés.

Parce que chaque début d’année est aussi un moment de bilan, nous vous proposons quelques chiffres pour vous rendre compte de ce vous avez permis à Terre de Liens d’accomplir jusqu’à présent.

Vous êtes désormais 42 000 citoyens et citoyennes à agir à nos côtés pour préserver les terres agricoles en donnant de votre temps sur votre territoire, en soutenant politiquement notre projet ou en contribuant financièrement pour l’achat de fermes et l’installation de paysannes et de paysans en agriculture biologique.

En 2021, Terre de Liens a rassemblé plus de 4 000 nouveaux membres.

La dynamique portée par Terre de Liens se démultiplie lorsqu’elle s’ancre localement autour des fermes. Les plus de 270 fermes de Terre de Liens sont la concrétisation la plus visible de notre projet et témoignent d’une vraie plus-value socio-économique pour les territoires avec :

- 600 emplois créés sur les fermes Terre de Liens, soit l’équivalent d’un actif pour 13 hectares. La taille moyenne des fermes Terre de Liens est de 27 hectares contre 60 hectares à l’échelle nationale. Ces résultats sont liés au mode de production biologique qui est particulièrement générateur d’emplois, d’autant que plus d’une ferme sur deux développe une activité de transformation. [1]

- 80 % des fermes Terre de Liens commercialisent en vente directe, le circuit court par excellence. Ainsi, les fermiers sont 46 % à se rendre sur des marchés, 46 % à vendre leurs produits dans leurs propres boutiques, 40 % à distribuer des paniers au sein d’Amap et 20 % à participer à la gestion de magasins de producteurs.

- 100% des fermes sont certifiées biologiques ou en conversion. En effet chaque fermier, lorsqu’il s’installe avec Terre de Liens, s’engage via le bail rural environnemental à produire en agriculture biologique. Respecter le cahier des charges de l’AB c’est refuser de recourir aux produits chimiques de synthèse et d’OGM mais c’est aussi s’adapter et enrichir ses pratiques agricoles (utilisation d’engrais naturel, rotation des cultures, préservation du bocage…) pour conjuguer préservation et production.

- 216 bénévoles se sont impliqués dans le suivi et l’accompagnement des fermes, car la mobilisation des citoyens ne s’arrête pas à l’achat de la ferme. Certaines personnes mobilisées localement sont identifiées pour maintenir du lien avec le fermier, être un trait d’union entre le fermier et les propriétaires (la Foncière et la Fondation Terre de Liens) et rassembler des informations utiles à la gestion du patrimoine de la ferme. Ces bénévoles sont des interlocuteurs précieux pour les fermiers comme pour Terre de Liens car ils accompagnent l’évolution de la ferme en étant force de proposition dans les échanges. Ils apportent ainsi leur connaissance de terrain au service du mouvement.

En 2022, accélérons le changement agricole et alimentaire que nous souhaitons voir à l’œuvre et faisons de notre assise citoyenne une force pour inviter davantage de personnes à nous rejoindre et ensemble, générer encore beaucoup plus d’impacts sociaux et environnementaux.

Notes

[1Attention à « l’effet moyenne » : si certains maraîchers Terre de Liens s’installent sur moins d’un hectare, certaines fermes Terre de Liens en élevage extensif font plus de 150 hectares mais point de monoculture intensive à Terre de Liens.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet