Terre de Liens

Adresse de cette page : rencontres-entre-porteurs-de.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Rencontres entre porteurs de projets sur la ferme de la Molède

Rencontres entre porteurs de projets sur la ferme de la Molède

mardi 10 mars 2020

La ferme de la Molède, où se sont installés Hugo et Alice en avril 2018, a accueilli un temps d’échange de porteurs de projet organisé par la Cant’ADEAR* le 13 février dernier.
Ces accueils collectifs rassemblent, tous les 2 mois, des porteurs de projet intéressés par une installation en agriculture paysanne dans le Cantal. Ces moments d’échange leur permettent d’intégrer un réseau, de prendre un temps pour faire le point sur leur projet, et de mettre à plat les infos de base concernant la création d’une activité agricole.

Les 4 porteurs de projet présents chez Alice et Hugo étaient d’horizons pour le moins éclectiques ! Projets en brebis viande, ferme « permaculturelle » sur l’Aubrac, plantation de noisetiers pour alimenter les réseaux de bois de chauffage.
Pour autant, même si les envies sont différentes, le parcours à l’installation garde des impondérables. Se mettre en projet d’installation paysanne, c’est confronter ses idéaux à la réalité du terrain, tout en ne perdant pas de vue ce pourquoi on fait les choses.

Hugo en est un bon exemple : entre l’envie de départ et la concrétisation de son activité, il a réévalué les choses, et surtout, a adapté son projet à ce que permettait le lieu d’installation, notamment en valorisant le bâti ancien et en en faisant un atout pour l’affinage de ses fromages.
Cette approche lui a aussi permis de faire une installation à moindre coût en n’investissant pas trop dans le bâti. C’est en effet un critère majeur en agriculture paysanne : pour vivre convenablement de son activité, l’idéal est de ne pas surinvestir au démarrage du projet.

Seul hic à cette journée : la saison n’a pas permis de goûter les fromages ; la traite a repris depuis peu et les tomes sont encore en affinage... Vivement le printemps !

Amandine Désétables
Animatrice-accompagnatrice Installation à la Cant’ADEAR

Plus d’infos sur la Cant’ADEAR : www.cantadear.org – 09 61 27 39 06

* La Cant’ADEAR, association pour le développement de l’emploi agricole et rural, accompagne des porteurs de projet agricole dans leur installation et des paysans dans l’évolution de leurs pratiques techniques sur le département du Cantal. Elle est partenaire de Terre de liens Auvergne.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet