Jardin des Courtines

DUERNE
Rhône
Sommaire

Présentation

Patrimoine

4 Ha de terres

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact

La ferme Le Jardin des Courtines est située à 30 km à l'ouest de Lyon, dans les Monts du Lyonnais, à 900 m d'altitude, sur la commune de Duerne, dans une zone dynamique pour le maraîchage et l'agriculture bio.
Quatre hectares, un propriétaire engagé, une dizaine d'années de maraîchage pour transformer ce terrain en agriculture bio.
A l'origine nommé « Le Jardin Fertile » par Jean-Yves, il est devenu « Le Jardin des Courtines » avec Nicolas. La continuité est assurée entre les deux maraîchers qui pratiquent et expérimentent des méthodes novatrices (maraîchage sur sol vivant et agroforesterie).

Une longue histoire....
Entre eux et nous, c'est une longue histoire. Jean-Yves nous a contactés (avec l'accord du propriétaire) en 2017, pour étudier une possible acquisition par Terre de Liens des terres qu’il loue, dans un objectif de préservation définitive des terres en terres agricoles et de lutte contre la spéculation foncière.
Son projet à l’époque : s'associer avec Isabelle, développer l'activité avec de la production de plants et construire un bâtiment pour la préparation et la conservation. L'association entre les deux n'a finalement pas abouti, le projet d'achat par Terre de Liens a été arrêté.
Trois ans plus tard, Jean-Yves passe la main à Nicolas, rencontré lors de son parcours de reconversion. Nicolas a travaillé sur l'exploitation en tant que salarié avant d’y faire son stage de reprise. Il habite dans le village et ses enfants y sont scolarisés. Il remet sur la table le projet d'acquisition par Terre de Liens.
Nous rencontrons Nicolas le 18 septembre 2020. Nous sommes enchantés par son dynamisme, son charisme et sa capacité à avoir des objectifs clairs et mesurés, sans compter sur la beauté des lieux et le charme de son exploitation.
Il a implanté des tunnels pour préparer et stocker ses légumes et protéger son matériel (très restreint). Ses produits sont vendus essentiellement sur le marché bio de Montplaisir à Lyon les mercredis après-midi.
Il lui reste des surfaces disponibles pour s'associer avec d'autres porteurs de projet (possibilité d’y faire des petits fruits, du maraîchage, des plantes aromatiques, des poules pondeuses, des activités pédagogiques…).

Le projet de Nicolas
En 2012, Nicolas a décidé de changer de projet professionnel et de projet de vie. Ingénieur en mécanique, ayant travaillé en bureau d'étude dans l'industrie pendant 12 ans, il s'est engagé dans une reconversion en maraîchage biologique, avec pour volonté de mettre en place une agro-écologie poussée. Il a passé son BPREA (Brevet Professionnel Responsable d'Entreprise Agricole) à Ecully en 2017-2018, puis a été salarié en maraichage.
Il est passionné par les méthodes novatrices mises en place par Jean-Yves. Il veut étendre la technique de maraîchage sur sol vivant, déjà en vigueur dans les 8 serres existantes, sur les cultures de plein champ, grâce à l'agroforesterie, en continuant à se former. Les parcelles de plein champ sont déjà bordées de haies d'arbres fruitiers (pruniers, pêchers, poiriers, pommiers, cerisiers). Dans certaines serres, des ceps de vigne grimpante permettent de conserver de la fraîcheur en été, et abritent des oiseaux (compagnons et complices).
Nicolas conserve l'état d'esprit initial porté par Jean-Yves sur la mise en culture de variétés locales et résistantes (Jean-Yves s'était spécialisé dans ce domaine) et produit certains de ses plants.
Il travaille avec la LPO, qui l'a conseillé et lui a attribué le label 'Paysan de nature'. Il a organisé une journée de chantier Biodiversité en invitant ami·es, membres de la LPO et du groupe local Terre de Liens de Lyon, pour créer des mares, installer des nichoirs, des perchoirs à rapaces, des gîtes à chauve-souris, et des tas de pierres et de bois, pour l'aider à se protéger des ravageurs.

Des projets pour 5 années
A un horizon de 4 à 5 ans, quand il aura construit son partenariat avec des associés, il envisage de construire un bâtiment agricole, à ses frais, pour répondre aux besoins agricoles.
Il envisage également de développer du “click and collect” sur Duerne, des paniers de légumes et de la vente à des restaurants, pour diversifier son circuit de vente.

Prêts pour l'achat : La collecte citoyenne commence !
Il ne reste plus qu'à trouver les actionnaires solidaires pour financer l'acquisition.

La ferme en images

Crédit :

Les actualités de la ferme

Des événements à la ferme

Régulièrement, nous organisons des événements autour de la ferme avec des bénévoles et des fermier·es. N'hésitez pas à nous rejoindre et à participer à ces rencontres !

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2022

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies