Terre de Liens

Adresse de cette page : structure-du-plaidoyer-a-terre-de.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Impliquer les décideurs > Structure du plaidoyer à Terre de Liens

Structure du plaidoyer à Terre de Liens

A Terre de Liens, le plaidoyer est au cœur de notre projet politique et se pense en complément de notre action de terrain. Dans sa charte, Terre de Liens poursuit l’objectif de « renforcer, en s’appuyant sur des actions, le débat sur la gestion de la terre et du bâti ».

Peser dans le débat public, influencer les décideurs politiques, contribuer aux politiques publiques en vue d’obtenir des changements durables dans la gouvernance foncière en France et en Europe, sont les missions principales que se donne notre mouvement dans le champ du plaidoyer.

Les leviers et les modes d’action sont multiples : expertise, lobbying, communication et mobilisation. Ces actions sont réalisées le plus souvent en partenariat avec nos alliés. Nous agissons conjointement pour obtenir des changements durables des politiques de préservation et de partage des terres agricoles. Si notre action nationale est en cours de structuration, certains territoires se sont déjà bien emparés du sujet et les bénévoles de Terre de Liens sont bien connus des élus locaux !

Au plus près des réalités des territoires


Terre de Liens s’est construit sur un maillage étroit, proche des territoires. Notre présence de proximité, assurée notamment par les bénévoles, a permis de créer des liens avec les élus locaux et de développer l’accompagnement auprès des collectivités. A titre d’exemple, ce sont ces relations privilégiées, de confiance, tissées dans le temps avec des élus locaux, régionaux ou parlementaires qui ont permis une si grande mobilisation des députés et des sénateurs lors de l’obtention du mandat SIEG de la Foncière. De même, la présence de Terre de Liens dans des instances comme les Commissions départementales de préservation des espaces naturels, agricoles et forestiers (CdPENAF) permet d’assurer une veille constante sur les dynamiques foncières. Cette légitimité croissante nous permet d’être entendus régulièrement en auditions parlementaires ou auprès de hauts fonctionnaires.

Préserver et partager la terre


Terre de Liens est mobilisé depuis plusieurs années dans le cadre des discussions pour un projet de loi foncière… qui peine à voir le jour. Dans ce cadre, nous avons développé avec AgTer des propositions concrètes rassemblées dans le document de positionnement "Préserver et partager la terre". La coalition loi foncière rassemble également la Confédération Paysanne, des organisations environnementalistes et des acteurs du logement social. En amont des élections municipales 2020, nous avons décliné ces revendications pour faire valoir auprès des futures équipes les leviers d’actions dont elles disposent pour veiller au bon usage des sols, agir pour l’accès au foncier agricole et stopper la destruction des espaces naturels, agricoles et forestiers. Plus récemment, dans le cadre du projet de loi Climat et résilience, nous avons développé nos arguments en faveur de la lutte contre l’artificialisation des sols, en coordination avec le Réseau Action Climat et les Amis de la Terre entre autres. Nous avons ainsi interpelé directement des députés, envoyé des amendements ciblés, publié des communiqués de presse et mobilisé des citoyens engagés avec nous. Nous espérons ainsi pouvoir peser sur les discussions en cours à l’Assemblée et améliorer le contenu du texte de loi.

Alliances et partenariats


Notre travail de plaidoyer s’inscrit en effet dans une dynamique de réseaux. Nous sommes impliqués dans le Pôle InPACT, la Plateforme pour une Autre PAC, le Collectif pour une Transition Citoyenne et la Coalition Loi(s) Foncière(s), pour n’en citer que quelques uns. Terre de Liens joue également un rôle crucial d’observateur et d’analyste des dynamiques foncières européennes grâce à sa mission Europe impliquée dans le réseau Access to Land. Ces différents espaces sont propices à la consolidation d’alliances et nous permettent de renforcer notre pouvoir d’influence. A titre d’exemple, les lobbies de l’automobile, de l’aérien, de l’agro-chimie ou encore de la publicité peuvent se montrer très offensifs et disposent de moyens humains et financiers démesurés pour influencer nos décideurs politiques. Ce travail d’alliances nous est donc indispensable pour espérer peser dans le débat public. Les récents exemples du travail de sabotage de la loi Climat et résilience, de la réforme de la nouvelle PAC et de l’écriture du Plan Stratégique National menés par ces mêmes lobbyistes et ajoutés à l’oubli régulier des organisations de la société civile à la table des négociations montrent que le travail de plaidoyer a encore de longs jours devant lui !

Ces « campagnes de plaidoyer » demandent une co-construction solide au sein de Terre de Liens comme dans nos réseaux. Une veille et une consolidation de nos expertises sont rendus possibles notamment grâce aux analyses menées et compilées par notre Centre de ressources, en accès libre à tous les citoyens et à toutes les organisations s’intéressant aux questions foncières.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet