Terre de Liens

Adresse de cette page : terre-de-liens-lance-la-campagne.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Communiqués et publications > Communiqués et dossiers de presse > Terre de Liens lance la campagne "Sans paysans on fait comment ?" avec le (...)

Terre de Liens lance la campagne "Sans paysans on fait comment ?" avec le soutien de Guillaume Canet

vendredi 19 novembre 2021

Mouvement pionnier dans la lutte contre la disparition des terres agricoles et la promotion de l’agriculture paysanne, Terre de Liens lance la campagne “Sans Paysans, on fait comment ?”avec le soutien de l’acteur et réalisateur Guillaume Canet. Particulièrement engagé auprès du monde agricole, depuis son rôle dans le film « Au nom de la terre », l’acteur-réalisateur a prêté sa voix à la campagne radio diffusée sur les antennes de Radio France à partir du 15 novembre.

Alors que chaque semaine en France, une centaine de fermes disparaissent dans le plus grand silence, Terre de Liens entend rappeler à travers cette campagne, que ce qu’on aura dans nos assiettes demain dépend de notre capacité à défendre aujourd’hui les terres agricoles et l’installation de nouveaux paysans et paysannes. Chaque citoyen·ne a le pouvoir de changer la donne et de faire pousser des fermes partout en France.

C’est une question en forme d’appel que Guillaume Canet posera à toutes et tous sur les antennes de Radio France à partir du 15 novembre : “Sans paysans, on fait comment ?” Par cette question, une interpellation claire : si nos terres agricoles continuent à disparaître et qu’une nouvelle génération de paysans qui pratique une agriculture bio et locale n’a pas accès à la terre, quelles assiettes aurons-nous demain ?

Car les chiffres sont là et implacables. En un peu plus de 60 ans,1,9 millions d’exploitations ont disparu. En moyenne depuis 10 ans, 44 000 hectares de terres ont été artificialisés par an soit l’équivalent d’un département qui disparaît tous les 13 ans. Dans le même temps, les exploitations de plus de 100 Ha, qui représentaient 1% des fermes en 1955, représentent aujourd’hui 24% des fermes et concentrent 64% de la surface agricole française.
Alors que la moitié des agriculteurs partira à la retraite d’ici 10 ans, il est urgent d’agir pour sauvegarder les terres agricoles, stopper le phénomène de concentration foncière et favoriser l’installation de nouveaux paysans et paysannes en agriculture biologique.
Depuis près de 20 ans, Terre de Liens croit que chaque citoyen·ne a le pouvoir d’enrayer ces phénomènes et d’inverser la tendance. Grâce à 40 000 citoyens, le mouvement a déjà acquis plus de 250 fermes, préservé plus de 7 000 hectares de terre de la spéculation et installé plus de 500 paysans et paysannes en bio.
« Tous nos efforts doivent être tournés vers le renouvellement des générations de paysan·nes. L’accélération du départ de milliers d’agriculteurs appelle à un changement d’échelle. C’est le sens de la campagne “Sans paysans, on fait comment” ; faire grandir le mouvement des citoyen·nes engagé·es pour la préservation des terres agricoles et multiplier les projets d’installations agro-
écologiques.
 »

Jérôme Deconinck, Directeur de la Fondation Terre de Liens.

Terre de Liens en chiffres

Plus de 250 fermes acquises et préservées partout en France
7000 hectares de terres protégées de la spéculation
Plus de 500 paysans et paysannes installées
93% des fermes Terre de Liens sont labellisées bio, Nature & Progrès ou certifiées Demeter. 7% sont en conversion bio.

Note aux rédactions

Téléchargez le kit média : -
• Spot radio “Sans paysans, on fait comment” - Voix : Guillaume Canet
• Photo de Guillaume Canet - Copyright : ©Arno Lam/Charlette Studio
• Visuel “Sans Paysans, on fait comment” - Copyright : ©Sandrine Mulas/Terre de Liens
• Faire un don sur -


À propos de Terre de Liens
Terre de Liens est un mouvement citoyen visant à préserver les terres agricoles et à permettre
l’installation de paysans en agriculture biologique. Il associe un réseau fédératif présent dans toutes les
régions métropolitaines, une Foncière, entreprise de l’économie sociale et solidaire, et une Fondation,
reconnue d’utilité publique. A travers ses collaborations avec de multiples acteurs, Terre de Liens met en
œuvre un dialogue territorial et anime le débat public sur la question du foncier agricole.
Depuis 2003, Terre de Liens a acquis 265 fermes et permis de préserver plus de 7000 hectares de terres
agricoles dans toute la France métropolitaine, sortis définitivement du marché spéculatif.

CONTACT PRESSE

Nathalie Blin n.blin@terredeliens.org 06 77 96 26 56

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet