Terre de Liens

Adresse de cette page : terre-de-liens-responsable-coordination-biodiversite.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > La Fondation Terre de Liens recrute un·e Responsable de la coordination de (...)

La Fondation Terre de Liens recrute un·e Responsable de la coordination de la biodiversité sur les fermes

lundi 10 mai 2021

Contexte
Depuis 2007, la Foncière et la Fondation Terre de Liens ont acquis 250 fermes sur l’ensemble du territoire français grâce à la mobilisation citoyenne. Ces biens permettent de favoriser l’accès à la terre et l’installation de projets agricoles innovants et respectueux de la nature et de l’homme (agriculture biologique).

La Foncière assure le pilotage opérationnel du Pôle Fermes, qui regroupe des salariés de la Foncière et de la Fondation dont la mission est d’acquérir des biens ruraux, les rénover et les mettre à disposition de porteurs de projets agri-ruraux. Cette activité est largement basée sur la participation citoyenne, à travers la mobilisation de fonds citoyens ou encore de groupes locaux des associations territoriales Terre de Liens qui soutiennent les porteurs de projets, instruisent les projets d’acquisition et accompagnent le suivi des fermes. Le tout dans un contexte global de coopération entre locataire, propriétaire et bénévoles, d’un modèle économique contraint, et dans le cadre particulier du droit rural.

La Fondation en coordination avec la Foncière, la Fédération, l’ensemble des associations territoriales, et surtout avec nos fermiers, souhaitent encourager une meilleure prise en compte de la biodiversité sur les fermes acquises. L’objet de cette création de poste est donc de permettre à Terre de Liens de structurer et déployer sa politique en matière de préservation de la biodiversité

Au sein de l’équipe de 14 salariés de la Fondation, sous la responsabilité hiérarchique directe du directeur de la Fondation, le coordinateur travaillera en étroite collaboration avec le bureau et le conseil d’administration de la fondation. Il intégrera l’équipe du Pôle Fermes, où il sera amené à particulièrement collaborer avec la coordinatrice du pôle ainsi que les charges de gestion locative. Il sera également en lien plus ou moins fréquent avec l’ensemble des salarié.e.s et bénévoles du mouvement Terre de Liens (Foncière, Fédération nationale, Associations Territoriales).

Missions
Le responsable de coordination de la biodiversité sur les fermes Terre de Liens est chargé.e du développement et de l’animation de la prise en charge de la biodiversité sur les fermes de Terre de Liens. Cela s’incarnera autour des missions suivantes

  • Animation des partenariats et du comité de pilotage
    Cette démarche a reçu le soutien de 3 fondations qui seront associés à un comité de pilotage national qui associera les composantes du mouvement Terre de Liens ainsi que des personnes qualifiées expertes sur ce domaine. Le rôle du coordinateur sera l’animation à la fois du partenariat ainsi que du comité de pilotage en charge de cette thématique. Le rôle de ce comité sera d’organiser et de suivre un programme d’action en faveur de la biodiversité sur les fermes Terre de Liens. Il devrait également finaliser la sélection d’indicateurs de suivi et fixer des objectifs réalistes pour la mise en œuvre de diagnostics et d’actions en faveur de la biodiversité sur les fermes.
  • Animation du réseau des fermiers, des associations Terre de Liens et des environnementalistes partenaires opérationnels du projet
    Les plus de 500 paysans et paysannes de Terre de Liens sont les acteurs majeurs au quotidien de la prise en charge de la Biodiversité sur les fermes. Le coordinateur devra appuyer les associations sur le terrain afin de mobiliser les fermiers sur ces questions et notamment afin de :
    - Recenser et mutualiser les actions menées sur les fermes en faveur de la biodiversité
    - Apporter une expertise technique au mouvement Terre de Liens
    - Etablir une vue synoptique des diagnostics agro-environnementaux en fonction de leurs objets, spécificités, contraintes etc.
    - contribuer à la formation du réseau Terre de Liens (administrateurs, salarié(e)s, bénévoles) sur les enjeux de biodiversité
    Il pourra s’appuyer et renforcer les partenariats avec les réseaux environnementaliste et notamment les Conservatoires d’espaces naturels (CEN), la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), les Centres Permanents d’initiative pour l’environnement (CPIE), réseaux paysans de nature, l’Afac-agroforesteries, Solagro...
  • Pilotage de la mise en place des diagnostics agro-environnemantaux sur les fermes
    Suite aux remontées des associations territoriales et aux fermiers sur les fermes volontaires pour entrer dans la démarche, le coordinateur devra valider l’action et son financement avec la responsable des financements de la Fondation et s’assurer de la bonne mise en œuvre des diagnostics. La réalisation de diagnostic sur les fermes permettra de proposer des préconisations de gestion en faveur de la biodiversité fonctionnelle et en lien étroit avec l’activité économique du fermier Terre de Liens. Ces diagnostics se font en étroite collaboration avec l’association territoriale qui a un rôle d’animation, dans une logique de dynamique de territoire, les fermiers concernés et une expertise extérieurs assurés par les environnementalistes partenaires. Les préconisations porteront à titre d’exemple sur la restauration des corridors écologiques par la gestion des prairies naturelles extensives, l’implantation de haies, la création de mares ou la rénovation de zones humides, des implantations en agroforesterie…
  • Mise en place et Suivi des actions concrètes d’amélioration de la Biodiversité sur les fermes
    Après échanges avec les associations territoriales et le fermier sur les préconisations apportées suite aux diagnostics qu’ils souhaitent mettre en œuvre, le coordinateur aura la responsabilité de la réalisation, partagée avec les associations de la mise en place de ces actions concrètes. Il veillera à soutenir l’association et le fermier dans la démarche de mise en œuvre de ces préconisations avec, selon les besoins : aide au montage de dossiers pour les demandes d’autorisation de travaux, de financement de l’action, appui logistique, organisation de chantiers participatifs… Il s’assurera des conditions permettant la participation des citoyens et des collaborateurs des entreprises partenaires localement
  • Capitalisation et élaboration de la mesure d’impact de la préservation de la Biodiversité sur les Fermes
    Nous sommes convaincus qu’une agriculture agro écologique est la meilleure alliée de la préservation de la nature et de notre climat. Pour cela, nous avons besoin d’une analyse d’impact fiable scientifiquement et partageable au grand public. Pour cela le coordinateur s’assurera du suivi des indicateurs et des objectifs. La remontée annuelle des diagnostics prévisionnels au sein du comité de pilotage permettra de nourrir ces indicateurs.
    La généralisation de l’analyse d’impact par la mise en place de diagnostics et de suivi sur nos fermes sera à valoriser auprès des membres de Terre de Liens, des partenaires privés et institutionnels du mouvement. Pour cela le coordinateur pourra s’appuyer sur l’équipe en charge du débat public et de la communication du mouvement. Il veillera notamment à mettre en lumière l’analyse des impacts sur la préservation de la qualité des sols, la consommation de ressources et d’énergie, la biodiversité et les infrastructures agro-écologiques, la protection des ressources en eau…
  • Appui aux réflexions environnementales du Pôle Ferme
    En collaboration avec des salariés du Pôle Ferme, vous aurez la possibilité d’approfondir et de développer des sujets en apportant votre regard technique sur les projets autour des fermes et les projets transversaux ayant attrait à l’environnement sur nos fermes :
    - la question du Bail Rural Environnemental (BRE) et des Obligations Réelles Environnementales (ORE).
    - le lien entre la transition énergétique et transition agricole sur les Énergies renouvelables sur les fermes
    - Contribuer à la mise au point du plan de gestion annuel des bois et forêts de Terre de Liens ( PSG) au sein du groupe Bois et Forêt
    - Appuyer et suivre les états des lieux de nos fermes Terre de Liens
  • Suivi budgétaire, administratif, RH et participation à la vie du mouvement
    - Il assurera la gestion administrative et technique des projets (suivi et reporting), en lien avec le mouvement et la responsable administrative et financière.
    - Il travaillera de concert avec la responsable des financements de la Fondation pour étudier la prise en charge des coûts et des actions à mettre en œuvre sur chaque ferme.
    - Participation aux séminaires d’équipe du mouvement,
    - Participation aux réunions d’équipe Fondation, et du Pôle fermes
    - Planification des tâches et organisation du travail,
    - RH divers : entretiens, notes de frais, etc.,
    - Administratif divers.

Profil recherché

Savoirs-faire et savoirs-être


- Bac +4 – formation ingénieurs agronome, GPN, ingénieur en environnement, Master biodiversité, ingénieur écologue
- Au moins 5 ans d’expérience sur des postes similaires,
- Grande rigueur, autonomie et sens de l’organisation,
- Capacités managériales, aptitude à l’animation de réunions et la coordination de réseaux - Force de proposition
- Excellentes capacités de synthèse et de rédaction,
- Capacité à prendre des décisions,
- Capacité à travailler en binôme et en relation étroite avec des administrateurs,
- Capacité à travailler selon une logique de concertation et de prise en compte des avis d’autres parties prenantes,
- Très bonne maîtrise des outils informatiques
- Connaissance appréciée du cadre du Bail Rural Environnementale (BRE) et des Obligation Réelles Environnementales (ORE)
- Connaissance naturaliste et la gestion de la biodiversité, le fonctionnement des écosystèmes.
- Expertise éprouvée sur les questions agricoles et environnementales.

Conditions et environnement de travail


- CDD de 12 mois, évolution possible et souhaitable en CDI,
- Poste basé au siège national, à Crest dans la Drôme,
- Poste à temps plein (35h),
- Salaire selon la grille de la convention collective nationale de l’animation socio-culturelle,
- Mobilité nécessaire pour réunions fréquentes, essentiellement sur Paris (permis B),
- Prise de poste : 1 septembre 2021 au plus tard.

Candidature
- Délai : candidatures à renvoyer par mail avant le 26 juin 2021
- Merci d’envoyer votre lettre de motivation ainsi que votre CV (avec Nom et Prénom dans l’intitulé du document, svp) par mail à : l.vouhe@terredeliens.org
- Entretiens 15 juillet 2021 à Crest

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet