Terre de Liens

Adresse de cette page : terre-de-liens-rhone-alpes-recrute-17166.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Terre de Liens Rhône-Alpes recrute un·e animateur·ice en CDD pour suivi et (...)

Terre de Liens Rhône-Alpes recrute un·e animateur·ice en CDD pour suivi et valorisation des fermes

lundi 25 juillet 2022

Terre de Liens Rhône-Alpes (TDLRA), association travaillant dans le domaine de l’accès collectif et solidaire au foncier, recherche un(e) animateur/trice en CDD évolutif en CDI, dans le cadre d’un accroissement temporaire d’activités.

Contexte

TDLRA fonctionne actuellement avec 140 bénévoles organisés en 11 groupes locaux actifs sur leur territoire, un conseil d’administration de 16 personnes, et des commissions thématiques (suivi des fermes, suivi des projets d’acquisition, groupe locaux, partenariats entreprises). Cette dynamique bénévole est accompagnée par une équipe de 4 salariées et un volontaire en service civique.

Grâce à l’implication de plus de 4300 citoyens rhônalpins (donateurs, actionnaires, et/ou adhérents), on compte, sur le territoire, 30 fermes TDL, destinées à une agriculture biologique ou paysanne. A l’horizon 2027, le nombre de fermes pourrait être porté à 45.

Pour TDLRA, au-delà de leur fonction de production, les fermes TDL ont pour vocation à rayonner sur leur territoire, en posant les questions foncières, environnementales et alimentaires dans le débat public. Si les fermes sont la propriété de la Foncière et/ou de la Fondation Terre de Liens qui en assurent la gestion locative et patrimoniale, l’association TDLRA souhaite quant-à-elle, grâce à la mobilisation des référents fermes bénévoles et des groupes locaux, consolider et développer cette dimension citoyenne.

Missions

Finalité du poste : Assurer le suivi et la valorisation des fermes Terre de Liens situées sur les 8 départements rhônalpins.
Concrètement, la personne recrutée se verra confier les missions ci-dessous :

Assurer le suivi régulier des fermes

● Accompagner collectivement et individuellement des binômes de bénévoles référent·e·s fermes, organiser les bilans biannuels des relations fermier·e·s-référent·e·s, et le renouvellement des binômes de référent·e·s le cas échéant.
● Animer la commission de suivi des fermes, qui réalise une veille sur le suivi global des fermes, et peut être sollicitée en cas de difficulté.
● Animer le réseau des bénévoles expert·e·s (droit rural, gestion du bâti, etc) mobilisé·e·s au cas par cas.
● Assurer une communication fluide avec le Pôle fermes (équipe salariée Foncière et Fondation en charge de la gestion locative et patrimoniale).
(estimation : 0,10 ETP)

Accompagner les évolutions sur les fermes

● Organiser avec le groupe local la recherche de repreneurs·euses en cas de départ d’un·e fermier·e.
● Coordonner les états des lieux terres et bâti d’entrée et de sortie.
● Accompagner les évolutions importantes (gros travaux, évolution de l’activité, ajout de preneur·euse, conflits, etc)
● Tenir à jour la liste des fermes dont le foncier n’est pas sécurisé sur le long terme. En lien avec la SAFER, assurer une veille administrative pour permettre la consolidation foncière de ces fermes, et susciter auprès des bénévoles et fermier·e·s une veille de terrain.
(estimation : 0,10 ETP)

Dynamiser l’animation territoriale autour des fermes

● Etre force de proposition et appuyer les groupes locaux volontaires dans l’organisation de chantiers participatifs (soutien au fermier, préservation de la biodiversité, etc), et dans les actions de sensibilisation et mobilisation citoyenne (visite de fermes, projections-débats, etc), en lien avec les acteurs locaux (politiques, agricoles, associatifs, citoyens, etc).
● Favoriser/développer/permettre la participation des fermiers au rayonnement de TDL sur le territoire.
● S’assurer du respect du cadre posé en interne pour l’organisation de chantiers participatifs.
● Pour chaque événement citoyen sur les fermes, communiquer en interne via les lettres d’infos, et relayer l’événement en externe via la presse locale et les réseaux sociaux.
(estimation : 0,50 ETP)

Participer à des chantiers transversaux à l’échelle du Mouvement Terre de Liens

● Participer aux instances de concertation ou co-construction thématiques liées au suivi des fermes (ex : énergies renouvelables, biodiversité)
● Contribuer à l’amélioration des outils informatiques partagés de suivi des fermes.
(estimation : 0,10 ETP)

Champ d’autonomie et de responsabilité

Dans la mesure du possible, toutes les actions sont réfléchies collectivement au sein de l’équipe salariée, en lien étroit avec le Bureau ou la co-présidence.
L’animateur·rice est sous la responsabilité directe de la coordinatrice.
Des points de suivi mensuels seront organisés entre l’animateur·rice et la coordinatrice, éventuellement en lien avec la personne en charge des instructions de projets d’acquisition, et/ou celle en charge de la mobilisation citoyenne.

Conditions, accueil et encadrement

Embauche souhaitée le 01/10/22.
CDD de 12 mois, transformable en CDI. Temps partiel : 28h hebdo, sur quatre jours.
Le lieu de travail est à Eurre (26) avec des déplacements réguliers en région Rhône-Alpes voire sur le territoire national. Télétravail partiel possible jusqu’à 50% du temps. Permis B et véhicule nécessaires.
Rémunération selon grille salariale du Mouvement TDL et la Convention ECLAT.

Profil recherché

Formation et expérience : Au minimum un niveau Bac + 3. Au moins 3 ans d’expérience professionnelle, idéalement en lien avec les problématiques agricoles, foncière et/ou biodiversité, dans un cadre associatif en lien avec des bénévoles.
Connaissances : Connaissance des acteurs et problématiques agricoles, foncière et/ou biodiversité.
Savoir-faire : Maîtriser les logiciels de bureautique et de travail collaboratif. Animer un groupe de travail et une réunion avec des méthodes participatives. Bonnes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction. Etre précis et rigoureux. Travailler avec des bénévoles.
Savoir-être : Prendre des initiatives et en rendre compte. S’impliquer dans un travail en réseau et un groupe de travail. S’organiser et gérer son temps. Savoir gérer les conflits. Savoir s’adapter aux changements rapides.

Candidatures

Envoi des CV et lettres de motivation à l’adresse coordination.ra@terredeliens.org
jusqu’au 18 septembre au plus tard, par courrier électronique sous la forme : Nom_Prénom_CV, et Nom_Prénom_LM (Préciser la date de disponibilité dans la LM)

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet