Terre de Liens

Adresse de cette page : titre-actu-2018-10-02-16-44-51.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Rendez-vous à la ferme des Sardonnets pour la traite des chèvres

Rendez-vous à la ferme des Sardonnets pour la traite des chèvres

jeudi 4 octobre 2018

Claire Vernay est bénévole Terre de Liens près de Bourges. Elle a visité la ferme d’Alexa et Sébastien en août dernier pour assister à la traite des chèvres. Voici son témoignage.

Ce matin du 21 août, il était 6H, le jour se levait à peine. J’avais rendez-vous sur la ferme des Sardonnets avec Alexa et Sébastien pour assister à la traite des chèvres. La lumière de la chèvrerie m’avait éclairée sur le chemin à emprunter. Alexa et son amie d’enfance, Marie, étaient déjà en train de préparer les rations (maïs et autres céréales) quand je suis arrivée.

Les chèvres sont curieuses, mais, ce jour-là, elles étaient légèrement perturbées par ma présence, et par celle de Kawa, le chien de Marie.

Tranquillement, Alexa les a fait monter dans la « salle de traite » (en épi avec sortie rapide pour les spécialistes !). Après avoir nettoyé leurs mamelles, nous avons installé les manchons à traire sur leurs trayons. Facile à mettre même pour une débutante. Plus difficile – pour moi en tout cas – à enlever lorsque celles-ci ne se décrochent pas toutes seules. A mes questions naïves et curieuses, patiemment, Alexa répondait en toute indulgence :
« Tiens ce pis est plus petit ? » - « Oui, celle-ci est une jeune chèvre et c’est sa première année de traite ».
« Montent-elles dans un ordre précis ? » - « Il y a une hiérarchie au niveau des chèvres et elles ont l’habitude de monter dans un certain ordre ».

Chaque geste compte, et je l’ai découvert tout au long de ce moment.

En sortant quelques minutes, j’avais pu m’apercevoir de la beauté du soleil sur les châtaigniers de l’allée. Mais l’attention permanente que demandent les bêtes laisse peu de temps à la poésie.

Une fois l’opération de traite achevée, nous avons nettoyé la zone où les chèvres mangent. J’ai poussé le foin non utilisé pendant qu’Alexa distribuait leur ration. Ces demoiselles mangent goulûment. Le lait, lui, a fini sa course dans les « pots au lait » qui me rappellent mon enfance. Ils seront ensuite déposés dans la fromagerie pour affinage.

Malgré les tâches nombreuses à faire chaque jour, Alexa et Sébastien aiment leurs bêtes et leur travail, car je peux vous affirmer que l’amour de leur travail se sent dans leurs fromages.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet