Terre de Liens

Adresse de cette page : titre-actu-2021-02-01-14-10-21.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Mesures de biosécurité pour les élevages de porcs contre la transmission de la (...)

Mesures de biosécurité pour les élevages de porcs contre la transmission de la peste porcine africaine : élevage plein-air en danger !

lundi 1er février 2021

Retour par Daniel More, bénévole TDLRA, sur la rencontre organisée par la Confédération Paysanne à la ferme du Perroux (Villeneuve de Marc - 38) le 18 janvier, qui a rassemblé une cinquantaine de personnes (éleveurs, représentants de la Confédération Paysanne, de la DDT, services vétérinaires, élus et citoyens).

Depuis quelques années, des cas de peste porcine africaine ont été constatés sur des sangliers en Europe et notamment, pour ce qui nous concerne, à la frontière belge et luxembourgeoise. Cette maladie semble très contagieuse et se transmet aux porcs domestiques.

Des mesures ont été édictées afin d’éviter la propagation de cette maladie, applicables au 1er janvier 2021. Or ces mesures, décidées sans concertation avec les éleveurs, semblent, pour la plupart, inadaptées voire inapplicables, autant pour des raisons techniques que financières, voire pour du simple bon sens, pour les élevages en plein air.

PNG - 635.8 ko

Une rencontre a donc été organisée à la ferme du Perroux, à Villeneuve-de-Marc (38), par la Confédération Paysanne, avec des éleveurs de porcs d’Auvergne et de Rhône-Alpes.
La matinée a été consacrée à des échanges entre les agriculteurs présents, suivi d’un repas (au menu bien sûr le fameux cochon de Mathieu), puis d’une présentation des mesures annoncées et des difficultés rencontrées par les éleveurs pour les mettre en œuvre. Deux représentants de l’état (Direction Départementale du Territoire) étaient présents. Après des échanges « animés », ces représentants ont demandé aux éleveurs de faire des propositions d’aménagement.

Cette journée a rassemblé une cinquantaine de personnes, éleveurs de toute la région, des représentants de la Confédération Paysanne, son porte-parole national, des représentants de
la DDT, de la DDSV (services vétérinaires), des élus, le maire de Villeneuve, la députée de la circonscription, un sénateur et des bénévoles de Terre Liens qui ont assuré la logistique du repas !

Il est important pour Terre de Liens de soutenir cette initiative car, à la lecture des mesures à prendre contre la propagation de cette maladie, il est clair qu’elles ont été élaborées pour les élevages « industriels » et seulement étendues à l’élevage en plein air sans tenir compte de ses particularités.
Or cela remet en cause le modèle agricole que nous soutenons, de proximité, à taille humaine, de qualité... et particulièrement les pratiques des fermiers de Terre de Liens qui élèvent des porcs.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet