Terre de Liens

Adresse de cette page : une-brouette-pour-la-terre
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > Une brouette pour la terre

Une brouette pour la terre

lundi 16 mai 2022

« Ce voyage avec une brouette remplie de sacs de terre provenant des quatre coins de notre planète est une nouvelle tentative d’attirer l’attention sur la façon dont nous traitons et devrions traiter notre terre. »

Terre de Liens soutient Wheelbarrow Walk

, l’initiative originale de Henry Mentik, cet homme à la brouette qui s’est lancé dans un périple européen jalonné d’arrêts sur des lieux à impact. Accompagné de sa fidèle brouette, il sera d’ailleurs demain de passage sur la ferme Terre de Liens des Bilbacs dans les Hauts de France.

Destination finale ? Le siège de l’Unesco, à Paris, pour faire émerger une autre vision de la terre. Chaque jour après son arrivée, un événement est organisé sur son lieu de passage, explique Sjoerd Wartena, l’un des fondateurs de Terre de Liens, enthousiasmé par le projet. Il s’arrête aussi bien à la Commission européenne, que dans une ferme Terre de Liens, et de nombreux supporters l’accompagnent dans sa marche. 


Une (dé)marche pour alerter sur les dégâts d’une agriculture nocive pour la société et la planète...

Sjoerd explique encore pourquoi cette démarche le touche : "L’industrialisation débridée de l’agriculture et de l’élevage après la Seconde Guerre mondiale, qui culmine aujourd’hui dans une idéologie robotisée de "haute technologie", est pleinement soutenue par la politique agricole européenne et par d’autres fonds d’investissement et gouvernements ailleurs dans le monde.Les conséquences en termes de lutte contre la crise climatique, d’appauvrissement de la biodiversité et de qualité des sols et des eaux sont alarmantes. Ces politiques n’accordent qu’un rôle marginal à une agriculture durable et diversifiée, en accord avec son environnement social, avec un élevage plus prudent et limité."



...et braquer le projecteur sur de belles initiatives

"De nombreuses initiatives de la société montrent que l’on peut faire les choses différemment. Des organisations telles que l’organisation mondiale d’agriculteurs Via Campesina, l’organisation internationale d’agriculture biologique IFOAM, les initiatives conjointes CSA (Community Supported Agriculture) réunies dans Urgency, le groupe de travail Européen sur l’accès à la terre, Oxfam, Greenpeace et bien d’autres frappent aux portes des gouvernements européens depuis des années, en vain. 
Néanmoins, ils offrent des alternatives indispensables - qui se heurtent malheureusement aux solides fortifications d’un monde dans lequel les grandes entreprises, les fonds d’investissement et les organisations professionnelles connexes mènent la barque.

JPEG
Crédit photo : Rob Melchior



L’accès à la terre est l’un des principaux obstacles qui empêchent ces méthodes agricoles alternatives de s’imposer davantage dans l’économie mondiale. Comme l’a noté le grand sociologue et économiste Karl Polanyi : « […] le jour où nos ancêtres ont transformé la terre en marchandise est un jour noir dans l’histoire de l’humanité ». La lauréate du prix Nobel Eleanor Ostrom rejette également clairement la critique de la terre comme marchandise dans "Tragedy of the Commons" de Garrett Hardin. Elle démontre de manière irréfutable que l’utilisation commune de la terre et de l’eau ne doit pas nécessairement conduire à la dégradation de la nature mais, au contraire, peut apporter de grands avantages en termes de gestion durable, de démocratie et de coopération."

Montrer que les choses peuvent être faites différemment

"Ce voyage avec une brouette remplie de sacs de terre provenant des quatre coins de notre planète est une nouvelle tentative d’attirer l’attention sur la façon dont nous traitons et devrions traiter notre terre. 

Hommage aux courageux et intrépides aventuriers de la terre !", s’enthousiasme Sjoerd.

Leur site internet

 : Wheelbarrow walk (accessible en langue anglaise)

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet