Terre de Liens

Adresse de cette page : Villelongue-Dels-Monts-.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Languedoc-Roussillon > Villelongue Dels Monts

Villelongue Dels Monts



Pour soutenir cette ferme :
Epargner solidaire

Patrimoine

Deux bâtiments agricoles (bergerie et bâtiment de stockage du fourrage) pour une superficie totale de 665m²

Localisation

Villelongue dels monts, Pyrénées Orientales (66)

Production

Viande d'agneaux et fourrage bio

Partenaires

Commune de Villelongues Dels Monts Conservatoire des Espaces Naturels Arboriculteurs et viticulteurs voisins

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Suite au départ à la retraite des paysans en place, Terre de Liens se porte acquéreur de cette ferme d’élevage de brebis pour permettre l’installation d’un nouvel éleveur. Au-delà de la transmission, c’est l’évolution de la ferme « aux enjeux de demain » qui se dessine : passage d’un élevage conventionnel / vente en coopérative à une ferme bio en circuits courts. La ferme est localisée sur un territoire où la pression sur les terres agricoles est très forte (tourisme, urbanisation...) et les friches omniprésentes, ce qui renforce l’intérêt de maintenir à long terme l’activité agricole.

La bergerie est fonctionnelle depuis une trentaine d’année, son troupeau sera ramené à 300 brebis. Elle s’est toujours inscrite dans un fonctionnement pastoral méditerranéen très typique : les brebis pâturent dehors (dans les vignes, vergers et espaces communaux) 7 mois de l’année puis partent en estive un mois au dessus du village de Villelongue Dels Monts, comme ça elles ont une alimentation variée et il fait moins chaud et 4 mois en haute montagne entre 2000 et 2800m.
Ce système traditionnel met aussi en avant le rôle du pastoralisme sur un territoire (prévention des incendies par le débroussaillage des brebis, valoriser les ressources alimentaires locales abondantes) et la nécessaire implication des acteurs privés ou publics pour qu’il reste possible à pérenniser.

L’alimentation du troupeau sera complétée par la production de fourrage grâce aux 11.5 hectares de terres irriguées liées à la ferme.

A l’activité de vente d’agneaux, le repreneur veut ajouter progressivement une production de fourrage bio qui fait défaut dans le département. Le projet est d’ores et déjà soutenu par une dynamique territoriale forte.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet