Terre de Liens

Adresse de cette page : aquitaine.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France
TERRE DE LIENS AQUITAINE

L’agriculture en Aquitaine joue un rôle majeur dans l’économie régionale : plus de 100 000 emplois, quelques 50 000 exploitations dont 18 000 sous signes officiels de qualité, 1 700 certifiées AB, 4 000 entreprises dans le secteur agro-alimentaire... Mais 43 % des chefs d’exploitations ont 55 ans ou plus et seulement 31 % ont un successeur connu.
Si beaucoup d’exploitations familiales sont encore « transmissibles » dans chaque département, la pression de l’urbanisation et des infrastructures concurrence, entre autres, les projets d’installation des candidats non issus du milieu agricole, porteurs de projets d’agriculture bio de proximité.

TOUT SAVOIR...


> L’association qui agit près de chez vous :
l’équipe, les domaines d’intervention, les actions menées, les partenaires et, bien sûr, les fermes soutenues par le mouvement Terre de Liens
> Les différentes manières de s’engager localement
> L’actualité de l’association locale
> Objectif Terre

Présentation

Histoire et esprit de Terre de Liens Aquitaine

Terre de liens Aquitaine est née en octobre 2010, autour de la dynamique citoyenne de soutien à la ferme d’Eyssal en Dordogne, pérennisée par l’achat de pâturages par la Foncière Terre de Liens. Afin de poursuivre et d’impulser ce mode d’action, l’équipe de Terre de Liens Aquitaine travaille depuis en partenariat avec les acteurs professionnels agricoles, les collectivités locales et les citoyens pour trouver ensemble des solutions pour favoriser les projets d’installation agricoles durables.
Notre région est attractive et suscite des vocations paysannes. Grâce à nous tous, d’autres fermes pourront naître, faire vivre nos campagnes, nourrir nos villes et préserver notre cadre de vie.

Domaines d'activité et de mobilisation

Les adhérents bénévoles de l’Aquitaine maillent le territoire et peuvent ainsi faire une veille foncière, repérer les fermes potentiellement à reprendre, constituer des groupes locaux de soutien à l’installation, comme le Groupe Local du Lot-et-Garonne, de Gironde, du Béarn, Adour Landes Océanes ou de la Dordogne.
Nous intervenons dans le débat public auprès des citoyens et décideurs sur l’aménagement des territoires et les politiques d’urbanisme afin de promouvoir la vocation nourricière des terres agricoles menacées de disparition. Terre de Liens Aquitaine entend encourager un modèle agricole à la fois rémunérateur et respectueux de l’environnement.
Elle travaille en réseau avec toutes les structures et acteurs susceptibles de favoriser le changement des pratiques, garant d’un nouveau contrat de confiance entre les citoyens consommateurs solidaires et le monde paysan.

Equipe

Nous sommes une association citoyenne dans laquelle chacun peut trouver une façon de s’impliquer à sa mesure, administrée par 13 bénévoles actifs dans chacun des départements.
N’hésitez pas à contacter nos animatrices régionales, Véronique Bauget ou Léa Dubreuilh, pour toute question ou information complémentaire.
Oui, le métier de paysan intéresse et motive, suscite des vocations professionnelles. Avec vous, citoyens consom’acteurs, nous pouvons solidairement contribuer à ce que, demain, il y ait encore des paysans nombreux qui nourrissent la population et habitent nos campagnes et nos villes.

Partenaires

L’action opérationnelle se déploie avec l’ensemble des partenaires techniques et institutionnels : les communes et intercommunalités, Bordeaux Métropole, les Chambres d’agriculture, les ADEAR, la FRAB, Pays’en Graine, la SAS GRAINES, les CIVAM bio, les FD CUMA, les Safer, les AMAP, les Conseils Départementaux et le Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, la CABSO, l’association régionale d’agroforesterie, etc.

Nos actions

Sensibilisation / Dialogue territorial sur les enjeux fonciers avec les collectivités

Bordeaux Métropole et le Conseil Général de la Gironde :
Objectifs : pour une politique alimentaire et agricole partagée
- contribuer au plan d’actions du PPEANP de la Vallée maraîchère des Jalles.
- favoriser l’implantation de nouveaux porteurs de projets en agriculture bio urbaine
74 exploitations pratiquent la vente directe : Guide des circuits courts sur Bordeaux Métropole

Nous accompagnons les démarches naissantes de Plan Alimentaire Territoriaux (PAT) sur la région Aquitaine.

En Dordogne, un collectif de structures s’est créé au service des collectivités : le CAAP 24
En octobre 2021, le Collectif Alimentaire et Agroécologique du Périgord est né. Pour répondre aux attentes des collectivités locales, 5 associations partenaires se sont regroupées en « archipel » de compétences pour créer le CAAP 24. Agrobio 24, Manger bio Périgord, La Maison Des Paysans, Pays’en Graine et Terre de liens, rejoints en 2022 par la SCIC Nourrir l’Avenir, sont prêts à accompagner les collectivités locales dans leurs projets d’accueil d’une agriculture paysanne et biologique respectueuse de l’environnement.
La signature d’une charte commune permet à ces six associations de mettre à disposition leur partenariat et leurs expertises pour accompagner plus efficacement les collectivités, en créant un véritable écosystème de l’Économie Sociale et Solidaire autour des questions de relocalisation de la production alimentaire de qualité.

Aller à la rencontre des élus et techniciens, susciter leur action en faveur de la préservation foncière et de l’installation de nouveaux paysans.

Appui à l'élaboration d'une stratégie d'accès au foncier

Une motivation éprouvée, des compétences techniques solides, une projection économique en phase avec la réalité du marché et les possibilités de commercialisation, sont nécessaires pour décider de l’acquisition de la ferme. Nous répondons à des personnes en situation de réflexion ou de création d’entreprise agri-rurale afin qu’elles puissent avancer dans leur projet.

- Primo-accueils : écoute et analyse des sollicitations par mail, téléphone
- Rendez-vous et visites programmés si l’accompagnement de TDLA s’avère pertinent (lorsque les porteurs de projets ont repéré et identifié un foncier adapté)
- réorientation vers les structures partenaires de l’accompagnement (CIVAM Bio, Chambres d’Agriculture, RDI, Maison des Paysans, SAFER/SOGAP, Points Info Installation….) dont c’est la fonction.

Le sens de notre action

La tendance à la déprise agricole entraînant des impacts environnementaux, économiques et paysagers forts, l’installation en agriculture bio et paysanne devient un enjeu déterminant du point de vue de la préservation du foncier et de l’approvisionnement local.

Le maintien et le développement d’une agriculture diversifiée tournée, notamment, vers la production de produits alimentaires valorisant les terroirs et les savoir-faire qui y sont liés, semblent faire l’objet d’un consensus.

Le foncier est un bien rare, non reproductible, qui assure une fonction fondamentale de production alimentaire. Les espaces agricoles ne doivent donc pas être considérés uniquement comme de possibles espaces à bâtir. Chacun a intérêt à rechercher un équilibre entre l’agriculture et l’urbain.

Au delà des acquistions quelles actions ?

2 projets nous tiennent particulièrement à cœur, nous les avons lancé en 2019, le Conseil Scientifique et le partenariat avec la LPO.
Le Conseil Scientifique est une proposition que nous faisons aux chercheurs de diverses discipline, pour mesurer comprendre l’action de Terre de Liens sur ses fermes. Nos questionnements proposent d’étudier nos actions dans et autour des fermes Terre de Liens, lors de l’émergence d’un projet, pendant sa mise en place et son existence à la fois sur les plans sociaux, économiques, environnementaux et éthiques. Notre besoin est de mieux comprendre en quoi ce projet et sa conduite répond-t-il aux enjeux liés aux préoccupations sociétales et climatiques.
Ce conseil scientifique s’est traduit par la participation au comité technique d’un programme de recherche action (2020-2023) Micro Agri compagnonnage portée conjointement par l’UMR Passages - CNRS / Université Bordeaux Montaigne et BSA dont l’objet est d’analyser les
leviers d’amélioration des dispositifs d’accompagnement des micro fermes.

Notre partenariat avec la LPO a commencé sur les besoins des 2 structures de comprendre nos actions réciproques, cela a abouti à un projet d’inventaires de la biodiversité sur 2 fermes en Dordogne et une restitution qui a eu lieu en avril 2022. En parallèle de notre partenariat, une convention a été signée au niveau national entre nos 2 mouvements en 2020. En 2021 a été lancé une mission biodiversité par la Fondation Terre de Liens qui va permettre de financer des inventaires de ce type partout en France dès 2022 sur les fermes Terre de Liens.

Les fermes

Il y a actuellement
* 7 fermes Terre de Liens en Dordogne : la ferme d’Eyssal à Lamonzie Montastruc, la ferme Fougeras à Miallet (Parc Naturel Régional Périgord Limousin), toutes deux en élevage bovin lait et transformation fromagère, deux fermes maraîchères, le Chambon à Marsac-sur-l’Isle et Siganen à Serres-et-Montguyard, la ferme de la Forge à Saint-Hilaire-d’Estissac permet la pérennisation et l’installation de 5 paysans. Les deux dernières fermes acquises en Dordogne font de la boulange paysanne, ils s’agit de la ferme de Font de Soulé, un bel exemple de transmission d’un paysan boulanger historique du bergeracois et la ferme de Puyregonde à Firbeix, dont le fournil est situé sur la ferme de Fougeras. D’autres fermes sont en cours d’étude.
* 5 fermes en Lot-et-Garonne : une ferme caprine acquise en 2017, la ferme Guillebau à Saint-Avit, dont la collecte est toujours en cours et en 2019 Terre de Liens a acheté de nouvelles terres pour assurer l’autonomie fourragère et l’installation d’un jeune agriculteur dans la ferme Lou Cornal, en polyélevage, à Saint-Pierre-de-Clairac. En 2021 plusieurs projets ont été acquis, du côté de Caubon-Saint-Sauveur avec la ferme de Ganucheau, un élevage de vaches laitières, à Aiguillon la ferme de Gandore, en maraichage et poules pondeuses et un nouveau projet en boulange paysanne à Thézac avec la ferme Camp de Salle qui a été appuyée par la commune qui a construit le fournil.
En 2022-23 nous espérons voir éclore pas moins de 4 fermes dans tout le département !
* La première ferme de Gironde a été acquise en 2020, c’est la Joualle des vents en donation-acquisition, elle permet à 2 vignerons de se lancer sur ce terroir d’exception, Puisseguin-Saint-Emillion. Une autre ferme, Jean de Vezin, achetée en 2021, se trouve dans le sud du département entre Sigalens (33) et Cocumont (47), elle permet de conforter un polyélevage familial extensif (bovin, ovin et porcin) et permettre à un couple de micro brasseurs de devenir paysan brasseur et sa compagne de s’installer en petits fruits et plantes aromatiques.
* En Béarn la Fondation a accepté un legs à Mourenx, pas de projet possible pour l’instant mais des hectares sauvés tout de même.
* Amis landais l’activité a démarrer dans le sud avec le groupe Adour Landes Océanes, un groupe ferme va être créé autour de notre nouvelle ferme, le Thieu, qui nous espérons signer prochainement du côté de Créon-d’Armagnac, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

D’autres candidats sont toujours en recherche de "leur" ferme ; nous espérons pouvoir bientôt instruire de nouveaux dossiers d’acquisition auprès de la Foncière Terre de Liens.

Fermes suivies par l'association en Aquitaine

S'engager

Pourquoi et comment s'engager

"Il n’y a rien de plus puissant qu’une idée dont le temps est venu"
Victor Hugo

Pourquoi et comment s’engager

Citoyens, paysans, élus, associations… vous avez votre place à Terre de Liens !

Vous souhaitez, vous aussi, donner du sens à l’agriculture et vous investir pour offrir une nourriture et des terres agricoles de qualité à votre génération et aux générations futures ?

L’adhésion est un acte citoyen et militant pour faire de la terre agricole “un bien commun”. Elle permet les actions de terrain réalisées par le réseau de bénévoles mobilisés. Elle permet au réseau associatif de Terre de Liens de porter votre voix et celle des citoyens et citoyennes afin qu’elle soit prise en compte par les décideurs. Elle vous permet d’être informé des actions près de chez vous, de participer à la vie de l’association et de contribuer à ses orientations lors des Assemblées Générales.

En faisant un don, vous renforcez nos moyens d’agir pour accompagner la transition agricole et alimentaire à l’échelle locale. Active sur des sujets propres au territoire, l’association pourra, grâce à votre soutien, renforcer ses actions dans la sphère publique et pérenniser son activité grâce à une meilleure autonomie financière.

Vous êtes concernés par la question alimentaire, vous souhaitez agir pour une agriculture durable, échanger sur vos expériences, pour soutenir notre action et prendre part au développement concret de l’agriculture biologique et paysanne : vous pouvez être épargnant solidaire, adhérer ou faire un don à Terre de Liens Aquitaine.

Vous pouvez participer aux actions de Terre de Liens en devenant bénévole !
Rejoignez l’un de nos 4 groupes locaux, participer à des groupes de travail à l’échelle Aquitaine, Nouvelle Aquitaine ou au sein du mouvement, partager des moments conviviaux...
4 groupes se réunissent régulièrement en Gironde, Dordogne, Lot-et-Garonne, en Béarn et dans le sud des Landes pour les rencontrer rien de plus simple : contactez-nous ! 1 groupe Local dans les landes est dans les stratings blocks pour soutenir une ferme dans le nord des Landes.
Être bénévole c’est s’engager dans des actions concrètes, pour participer et peser sur les débats et les politiques publiques, pour promouvoir une gestion de la terre socialement et écologiquement responsable.
Mais pour faire quoi ?
• Faire connaître Terre de Liens et sensibiliser autour de vous : animer des stands, des tables d’information
• Accueillir accompagner les porteurs de projets ou des propriétaires cédants
• Suivre les fermes : visite des fermes, lien avec les fermiers, état des lieux du bâti et des sols...
• Travailler à l’élaboration des projets d’acquisition de fermes
• Aider en matière de communication : visuels, réseaux sociaux, photo, vidéos, outils web collaboratifs…
• Participer aux travail avec les collectivités
Certaines missions bénévoles impliquent certaines connaissances.
Terre de Liens Nouvelle-Aquitaine propose des formations tout au long de l’année pour vous permettre de vous impliquer sur les missions que vous souhaitez.
Contactez-nous !

Rencontres, réunions d'informations ou sessions de formation

Nous mettons en place des formations pour nos adhérents car c’est par une meilleure appréhension de la complexité de l’installation que nous nous enrichissons. Nous souhaitons vous y retrouver nombreux pour aller de l’avant.
C’est l’occasion pour un sympathisant / adhérent à l’association d’acquérir un bon niveau de connaissance et de compréhension du mouvement Terre de Liens, de ses composantes (associations, Foncière, Fondation), de son fonctionnement, de ses actions... La participation est gratuite pour les bénévoles. Une session de formation "Terre de Liens qu’es aquò ?" a lieu tous les 2 mois à l’échelle Nouvelle Aquitaine en visio conférence.
Contactez nous pour connaître le programme des formations.

Soutiens financiers

               
Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet