Terre de Liens

Adresse de cette page : auvergne.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Basse-Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne Bretagne Aquitaine Franche-Comté Haute-Normandie Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France
TERRE DE LIENS AUVERGNE

L’agriculture conserve une place importante en Auvergne, occupant 5 % des emplois (le double de la moyenne française) et 60 % des surfaces (principalement surfaces fourragères). Avec 2/3 du territoire en zone de montagne, l’élevage est la principale activité mais l’élevage laitier, longtemps prépondérant, a été supplanté par les bovins allaitants. Cependant la diversité des terroirs fait qu’on rencontre une grande variété de productions. Bien qu’atténuée par rapport à la situation nationale, la diminution régulière du nombre d’exploitations agricoles provoque une concentration des surfaces et une diminution du nombre d’installations.

TOUT SAVOIR...

L’association qui agit près de chez vous : l’équipe, les domaines d’intervention, les actions menées, les partenaires et bien sûr, les fermes soutenues par le mouvement Terre de Liens

> Les différentes manières de s’engager localement

> L’actualité de l’association locale

> Les petites annonces

Présentation

Histoire et esprit de Terre de Liens Auvergne

Avant la création de l’association régionale en 2010, c’est une antenne de l’association nationale qui a mis en place les premières actions de Terre de Liens en Auvergne. En 2010, plusieurs personnes venant de différentes familles (agriculture bio, éducation populaire notamment) ou simplement intéressées par ces nouveaux champs d’engagement, se sont rencontrées pour créer une structure régionale. Et en 2011, Terre de Liens Auvergne démarrait pour de bon.
Après une année difficile en 2012, l’association a relancé son action avec pour objectifs de réaliser des acquisitions de fermes et de développer le réseau des bénévoles partout en Auvergne. Les années 2013 et 2014 ont permis de rétablir une meilleure santé financière et le développement des projets.

Domaines d'activité et de mobilisation

En 2016, l’association a défini 5 axes de travail :
1. Soutenir l’installation, le maintien de paysans et la transmission des fermes par l’acquisition collective (investissement solidaire, don...)
2. Permettre aux citoyens de se mobiliser sur la question de la terre
3. Interpeller les citoyens et les décideurs pour orienter les politiques publiques
4. Sensibiliser et accompagner les collectivités dans une gestion responsable du foncier
5. Animer, gérer et consolider la vie associative et plus globalement le « mouvement Terre de Liens »
Une des priorités est de développer le réseau des sympathisants et bénévoles, et la mise en place de groupes locaux.

Equipe

L’association fonctionne avec un conseil d’administration de 9 membres. Cette équipe regroupe des citoyens engagés pour développer le projet de Terre de Liens ; leurs profils sont variés : paysans, chercheurs, consommateurs, formateurs, etc. Le conseil se réunit à échéance régulière (4 à 5 fois par an), et un bureau de 5 membres assure la gestion plus quotidienne avec une réunion par quinzaine. Des groupes de travail traitent certaines thématiques (communication et collecte, suivi des fermes, vie associative).
Depuis mars 2013, une équipe de 2 salariés est en place, composée de Magali BLOT et Marc VIALLE.

Partenaires

Partenariat fort avec les associations agricoles et rurales regroupées au sein du CELAVAR Auvergne (Réseau des Crefad, Accueil Paysan, Solidarité Paysans, Cigales, CIVAM, CantAdear…) pour développer des projets communs (par exemple les espaces-tests agricoles).
L’association développe son partenariat avec les structures associatives et professionnelles de l’Agriculture Biologique (GRAB, GABs). Les relations avec la SAFER s’étoffent avec un partenariat dans le plan régional Objectif Bio.

Nos actions

Agir en partenariat pour conforter le foncier Bio en Auvergne

Le foncier bio a été reconnu comme une des 7 priorités du plan régional Objectif Bio ; Terre de Liens et la SAFER Auvergne en sont les co-pilotes.
Axe 1 - Partager les axes de développement du foncier bio en Auvergne (animation)
Axe 2 - Mieux connaître le foncier bio à l’échelle de l’Auvergne pour optimiser son maintien. La SAFER créera un outil d’observation du foncier bio en Auvergne ; Terre de Liens réalisera une étude quantitative et qualitative approfondie sur le foncier bio en Auvergne (structures d’exploitation, devenir, freins à la transmission).
Axe 3 - Augmenter la surface régionale de foncier bio : approfondissement des résultats de l’étude par des approches de territoires et de filières.

Accompagner des porteurs de projet sur l'accès collectif et solidaire au foncier

Notre association accompagne les porteurs de projet en agriculture biologique et/ou paysanne sur les questions d’accès au foncier. Lors d’un premier contact, nous examinons ensemble les différentes possibilités qui s’offrent au porteur de projet, en fonction du contexte local.
Lorsque du foncier disponible est identifié, Terre de Liens Auvergne étudie avec le porteur de projet les modalités d’acquisition par la Foncière et sa mise à disposition. C’est la cas actuellement pour 5 d’entre eux (arboriculture, céréales et pain, brebis laitières, porcs fermiers).

Suivre le chantier de rénovation de la Ferme des Salles à Saint-Hilaire (Allier)

La Ferme des Salles a été acquise par la Foncière et mise à bail en ce début d’année 2015 ; le fermier est Sébastien Martin qui élève des brebis et des vaches laitières, dont le lait est transformé en fromage ; à terme, il y aura aussi la fabrication de pâtes fraîches.
Après cette phase d’acquisition, l’association s’est attelée au chantier de rénovation de la maison d’habitation pour permettre l’installation de Sébastien et sa famille dans les meilleurs délais. Un groupe de bénévoles a été constitué, en appui de l’architecte et de l’entreprise qui conduira les travaux ; à sa charge : choix des travaux dans le cadre d’un budget contraint, suivi du chantier. Pour rappel, le projet global se monte à plus de 300 000 €.

Plus d’information sur le blog : http://fermedessalles.wordpress.com

Le groupe local Clermont-Sud accompagne 2 projets d'acquisition pour 13,5 ha

En 2014, ce groupe local s’est consolidé et a décidé d’accompagner le projet de Pierre Sauvat, en production fruitière de pommes, puis en 2015 celui de Guillaume Marquet qui est paysan-boulanger. Il s’agit de racheter 13,5 hectares (vergers, terres) que Pierre cultive en partie depuis deux ans en bail SAFER. Les deux projets ont été validés par la Foncière Terre de Liens et la souscription des actions a démarré début septembre.
En 2015, le groupe propose aussi les "ateliers du rêve", 6 séances d’atelier photo/écriture.
Voir le blog du groupe http://terredeliens-clermont-sud.ek...

TDL Auvergne s'engage aux côtés d'un réseau d'acteurs locaux en Haute-Loire

Un nouveau projet en Haute-Loire : la ferme des Eygageyres ! Nous nous engageons aux côtés de la commune de Chadron, SOS Loire Vivante, Haute-Loire Bio, l’association Meygalimenterre, ERN43, le REN, … pour soutenir l’installation de Romain, en visant l’acquisition de 25 ha sur la Haute Vallée de la Loire. Romain souhaite élever porcs en plein air, brebis et vaches nourrices, pour transformation fromagère et vente de viande et charcuterie en circuits courts. Pour soutenir ce projet, suivre les actualités, en savoir plus : www.hautevalleedelaloire.com/Eygageyres/

Les fermes

L’action de Terre de Liens en Auvergne est récente, aussi seules 4 fermes ont jusqu’à présent été achetées (3) ou reçue en donation (1). L'association souhaite poursuivre cet effort d'acquisition de fermes de manière régulière. En 2015, deux projets d'acquisition ont été lancés sur la commune de Saint-Amant-Tallende (63) pour conforter l'installation d'un arboriculteur et d'un paysan-boulanger, avec un achat prévu à l'automne ; un autre projet en Haute-Loire pourrait se concrétiser début 2016.

Fermes suivies par l'association en Auvergne

S'engager

Pourquoi et comment s'engager

L’association, encore jeune, souhaite développer ses actions de sensibilisation de la population et de soutien aux projets qui peuvent émerger. Elle a besoin pour cela d’adhérents qui soutiennent son action, de bénévoles prêts à s’impliquer sur certains projets (par exemple au travers de groupes locaux) ou d’actionnaires qui peuvent participer à l’achat collectif de terres et de bâti agricoles. Un effort particulier sera conduit sur le Cantal et la Haute-Loire, où l’association est peu présente.

Rencontres, réunions d'informations ou sessions de formation

Terre de liens Auvergne est présente de manière fréquente dans des foires et salons et y tient des stands d’information. L’association intervient également lors de réunions d’information.
Vous pouvez trouver les dates de ces interventions sur notre page web.

Informations pratiques

xxxx

Soutiens financiers

           
Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet