Terre de Liens

Adresse de cette page : bergerie-du-mole.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Rhône-Alpes > Bergerie du Môle

Bergerie du Môle



Patrimoine

7,60 ha et deux bâtiments d'élevage et de stockage

Localisation

Saint Jean de Tholome, Haute-Savoie

Production

Élevage de brebis laitières, production fromagère, viande d'agneaux

Partenaires

Safer Haute-Savoie, les Amis de la bergerie d'Orgevat

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Au cœur du massif alpin, à quelques pas de la Suisse, malgré les nombreux départs en retraite des agriculteurs, la pression foncière est si forte que l’accès à la terre demeure très difficile. Sur la montagne du Môle, dans le village de Saint Jean de Tholome, la Foncière Terre de Liens a acquis une petite ferme de 8 hectares de terres pour permettre à Jean-Marie Delavigne de s’installer avec son troupeau d’une centaine de brebis.

Un diplôme agricole en poche suivi de plusieurs expériences salariées en tant qu’éleveur dans la région, Jean-Marie décide de devenir éleveur en 2010. Grâce au soutien de l’association « La bergerie d’Orgevat », il obtient le statut d’agriculteur et acquiert un troupeau de brebis de la race locale Thône et Marthod.
Après plusieurs tentatives d’acquisition de foncier agricole, sa rencontre avec Michel, producteur de lait souhaitant réduire progressivement son activité en vue de la retraite, est décisive. Le projet d’acquisition du siège d’exploitation par la Foncière Terre de Liens se concrétise enfin en 2012.
La commune de Samoëns et plusieurs propriétaires fonciers mettent à disposition de Jean Marie plus de 170 hectares de prairies et d’alpage qui lui permettent d’assurer une bonne autonomie alimentaire du troupeau. La commercialisation de ses fromages se fait localement. Avec deux marchés genevois, un point de vente à la ferme et un en alpage l’été, la production s’écoule en totalité en circuits courts.

Dernières nouvelles

Témoignage de Jean-Marie Delavigne, le fermier

« Le métier d’éleveur de brebis pratiqué selon les méthodes d’agriculture biodynamique permet d’être acteur à chaque moment et à chaque étape de l’élaboration d’un produit : travail du sol, entretien du pâturage, conduite du troupeau, traite des brebis, fabrication fromagère et commercialisation. C’est ça qui me plaît dans ce métier : être acteur à différents niveaux.
Et même si s’installer en agriculture aujourd’hui relève du parcours du combattant cela vaut vraiment le coup : on est tellement bien au milieu de son troupeau et les gens sont si heureux de consommer local ! Grâce à l’acquisition de deux bâtiments et de terres par Terre de Liens, nous répondons ensemble, citoyens et agriculteurs, à un enjeu fort : pérenniser les fermes existantes et soutenir les nouveaux projets »

Et en 2013 ?

Jean-Marie, après la saison des agnelages, au printemps, a finalisé la construction de sa fromagerie mobile qui le suivra lors de sa montée à l’alpage prévue en juin. Il y séjournera tout l’été avant de redescendre à l’automne avec ses brebis. La production de fromages, crèmes dessert et yaourt a commencé et c’est un régal !

Documents joints

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet