Les fermes
Actualités

Les Héraults

SEPMES
Indre-et-Loire
Sommaire

Présentation

Patrimoine

20 ha de terres agricoles au cœur du terroir de l'AOC Sainte-Maure-de-Touraine

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Partenaires

AMAP Bio en Brenne, AMAP de Ste-Maure, la NEF, Crédit Coopératif, Réseau Inpact 37, ADEAR 37, citoyens

Production

Caprins, PPAM

En 2006, Sébastien Beaury a décidé d'opérer une conversion professionnelle pour devenir éleveur caprin et fromager.

A 37 ans, il décide de se former au métier d’exploitant agricole et entre dans le parcours destiné à favoriser l'installation des agriculteurs de moins de 40 ans. Au cours de sa formation en lycée agricole, il effectue tous ses stages chez un éleveur caprin et fromager bio, puis obtient le BPREA (Brevet de responsable d'exploitation agricole). Devenu ouvrier agricole dans un élevage caprin, il quittera quelques mois plus tard cet emploi pour venir habiter à Sainte-Maure-de-Touraine.

Il aura fallu deux ans de recherches, de négociations, un déménagement de toute la famille de 4 enfants et une mutation professionnelle de Claire, sa femme, pour trouver une ferme correspondant à leurs aspirations : 22 hectares tout autour des bâtiments, un hangar à transformer en chèvrerie, une grange pour accueillir la salle de traite et la fromagerie ainsi qu’une longère pour la maison et les ateliers pédagogiques.

Sébastien entre en contact avec la Foncière Terre de Liens pour faire acheter les 20 hectares grâce à l'épargne solidaire. L’appel adressé au propre réseau de Claire et Sébastien aboutit à des promesses d'épargne à hauteur de 58% du coût du projet. Cette réussite fait que l’achat peut être conclu dans des délais courts et, en 2009, la Ferme du Cabri au Lait prend un départ prometteur.

Depuis Claire et Sébastien n’ont pas ménagé leur temps malgré des aléas de production en 2015, dont les conséquences ont pesé l’année suivante. Ils abordent avec confiance et détermination 2017 : une salle d’accueil flambant neuf pour les groupes de visiteurs, un troupeau de bonne taille et des activités de plantes aromatiques et médicinales qui ont trouvé leur clientèle : de quoi aborder l’avenir avec un peu de sérénité !

En 2019, ils ont une nouvelle fois fait appel à Terre de Liens dans le but d’augmenter l’autonomie fourragère de leur ferme. Cela tombait bien car la ferme de la Folie, non loin de là, était dans le même situation. C’est ainsi que fin 2019, 19 hectares furent acquis pour ces deux fermes.

La ferme en images

Crédit : ©

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2023

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies