Terre de Liens

Adresse de cette page : l-architecture-du-lien-a-tdl-ra.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > L’architecture du lien à TDL RA

L’architecture du lien à TDL RA

mercredi 22 janvier 2014

La question du patrimoine bâti a le vent en poupe à Terre de Liens. Une expérimention d’éco-rénovation participative est lancée sur 5 fermes de la région Rhône-Alpes, à la suite d’un appel à projet de la Fondation de France. Afin de soutenir ce projet, l’association régionale accueille pour six mois à Grenoble une jeune architecte en service civique, Brunelle Dalbavie.

L’objet de cette expérimentation est d’améliorer le logement des fermiers ; car s’il est certain que les fermes sont au top en matière d’agriculture biologique ou bio-dynamique, les bâtiments eux, sont parfois les reliquats de constructions usées (ou de rénovations peu durables).
 
Bien souvent préoccupés par l’état de leur logement, quelques fermiers se lancent d’eux-mêmes dans une rénovation. Mais ce n’est pas toujours le cas, faute de moyens humains ou financiers, de temps ou de savoir-faire.
 
Terre de Liens s’engage dans une démarche de rénovation sur le long terme, l’objectif étant d’atteindre un seuil de confort digne d’une construction écologique, supérieur au seuil de décence imposé aux propriétaires fonciers.

Hangar agricole des Baraques
C TDL

 
La démarche de Terre de Liens en Rhône-Alpes est d’accompagner les fermiers dans un projet de rénovation, en engageant un soutien financier, et en facilitant les initiatives d’auto-réhabilitation ou de chantiers collectifs. Sur ce volet, il s’agit de valoriser les compétences des fermiers et des bénévoles et de les compléter en activant un réseau d’artisans, d’architectes et de techniciens. Les groupes locaux accompagnent la dynamique en capitalisant de l’énergie et des personnes-ressource. Dans la ferme du Marais des Mûres, à Bourgoin-Jallieu, un chantier commence bientôt en partenariat avec les Compagnons-Bâtisseurs, les bénévoles participeront aux chantiers.
 
Par cette expérimentation, l’enjeu est d’activer le lien comme moteur de projet : tous les interactions humaines qui se tissent autour d’une ferme sont sources de développement et d’autonomie. De cette synergie, les réhabilitations lourdes (isolation toit-mur-sol, huisseries, système de chauffage, etc) deviennent possibles, dans la sobriété.
 
Voilà, en Rhône-Alpes, une occasion de réflexion de fond sur la gestion du patrimoine agricole de Terre de Liens. Et si on prenait soin des corps de ferme comme on prend soin de la terre nourricière ?

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet