Terre de Liens

Adresse de cette page : punault.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Poitou-Charentes > Punault

Punault



Patrimoine

70 hectares (principalement des prairies et quelques hectares de cultures)

Localisation

Nueil-les-Aubiers (Deux-Sèvres)

Production

Polyculture élevage bovin allaitant

Partenaires

Civam du Haut-Bocage

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

En 2009, Benoît Jaunet s’installe sur la ferme Punault à Nueil-les-Aubiers (79), dans le bocage Bressuirais, en reprenant l’activité d’élevage de bovins allaitants de Gérard et Jacqueline Charrier. Ces derniers avaient fait le choix quelques années auparavant d’acheter la ferme qu’ils louaient, afin de pouvoir la transmettre dans son ensemble à un jeune agriculteur. Benoît rachète alors les bâtiments (bâti agricole et maison) et loue les 70 hectares de terres à Gérard et Jacqueline.

En reprenant la ferme, Benoît développe son activité et la convertit en agriculture biologique. Il élève actuellement 50 vaches charolaises allaitantes et commercialise près de 40% de sa production en vente directe (AMAP, groupe de consommateurs, marchés...). Il s’investit également dans les réseaux agricoles (biodynamie, Civam).

Alors que Benoît y est installé depuis 5 ans, ses propriétaires envisagent de vendre les terres. Intéressé, Benoît ne souhaite pas en faire une acquisition individuelle : il souhaite associer des citoyens à son projet et est soucieux de maintenir une ferme bio sur le long terme. Il se tourne alors vers Terre de Liens pour étudier une acquisition collective de foncier.

Des bénévoles se sont rapprochés de Benoît et Terre de Liens a décidé de soutenir son projet en achetant les 70 hectares de terres agricoles pour les lui louer. Ainsi, ces terres seront maintenus en agriculture biologique sur le long terme.

Grâce à la collecte d’épargne solidaire provenant de citoyens, les terres ont pu être achetées en décembre 2015, et un bail rural environnemental a été signé entre Benoît Jaunet et la Foncière Terre de Liens en janvier 2016.

Reportage de France 3 Poitou-Charentes à Punault - février 2016 (2’) :


Les actions de Terre de Liens Poitou-Charentes

Dernières nouvelles

Un groupe local soutient la ferme Punault

Un groupe de citoyens du nord des Deux-Sèvres s’est constitué autour de ce projet d’acquisition. Sensible aux questions d’installation de jeunes agriculteurs et à la préservation du foncier agricole, il a mené différentes actions pour mobiliser des souscripteurs prêts à soutenir ce projet.

Ce groupe local a également été sollicité par la communauté d’agglomération de Bressuire pour participer aux ateliers d’élaboration du schéma de cohérence territorial (SCOT). Par ailleurs, le groupe continue à animer localement des actions de sensibilisation sur l’accès à la terre dans le Bressuirais.

Si vous souhaitez vous impliquer dans les actions du groupe local, n’hésitez pas vous faire connaître en contactant Terre de Liens Poitou-Charentes.

22/06/2016 : Diagnostic participatif de sol sur la ferme
Mercredi 22 juin , c’est sous un ciel orageux qu’un groupe de volontaires s’est réuni autour de Benoit Jaunet , fermier de Terres de Liens sur la ferme Punault à Nueil-Les-Aubiers (79) et Jude Spaety, salarié de Terre de Liens en Franche-Comté. Arrivé la veille de Besançon, c’est lui qui a animé la journée dont l’objectif était de réaliser un état des lieux participatif des sols de la ferme, en utilisant l’outil mis au point par E. Petitdidier dans le cadre de la mission d’utilité sociale et environnementale de Terre de Liens.
Après une présentation de l’historique par Benoît et une lecture de paysage qui a permis au groupe de découvrir un bocage bien préservé et la vallée de l’Argent, place à la botanique avec une recherche des plantes indicatrices. Grâce à la présence d’un expert dans le domaine, il a été mis en évidence une flore diversifiée, bien adaptée aux sols sableux et séchant.
Après le repas convivial de rigueur, sous le soleil, le groupe a pris la direction de la fosse creusée la veille pour l’étude du sol. Grâce aux explications claires de Jude, tous ont compris le fonctionnement du complexe argilo-humique, l’importance des colloïdes et des vers de terre anéciques.....
Revenu en salle pour la dernière étape, le groupe, un peu fatigué, s’est consacré à l’inventaire de la faune du sol, piégée dans des pots qui avaient été disposés quelques jours avant. Beaucoup d’insectes, de mille-pattes et d’araignées étaient présents témoignant d’un sol riche en biodiversité.
C’est la tête pleine de connaissances nouvelles sur le ferme de Benoît que les participants se sont séparés et ont salué le départ de Jude dans sa R6 jaune canari ; à lui maintenant de réaliser la synthèse du diagnostic qui servira d’état des lieux et permettra le suivi de cette exploitation.
Claire Chevalier, pour le groupe local.

Benoît Jaunet au salon de l'agriculture à Paris

Début mars 2016, Benoît Jaunet s’est rendu au salon de l’agriculture à Paris : Terre de Liens y tenait un stand pour la première fois. Il a pu partager son expérience avec de nombreux visiteurs. Très enthousiaste, il a présenté sa démarche au sein du mouvement Terre de Liens mais a aussi pu échanger sur son travail quotidien : la technique du "non labour", l’importance des vers de terre, sa nouvelle production de quinoa, l’entretien de ses prairies "multi herbes", les relations avec ses voisins "conventionnels", sa pratique de la biodynamie… Un fermier dynamique et innovant avec qui il était plaisant de discuter !

Lire l’interview de Benoît au salon de l’agriculture 2016.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet