Terre de Liens

Adresse de cette page : transition-alimentaire-2020
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Communiqués et publications > Communiqués et dossiers de presse > Terre de Liens s’engage dans la transition agricole et alimentaire

Terre de Liens s’engage dans la transition agricole et alimentaire

jeudi 13 février 2020

A la veille du Salon de l’Agriculture, Terre de Liens s’engage dans la transition alimentaire pour préserver les terres agricoles et favoriser l’installation paysanne. Le nouveau convertisseur PARCEL démontre qu’un changement de trajectoire aurait de nombreux impacts positifs sur notre planète et nos territoires.

Alors que la population française à nourrir augmente, 200 fermes disparaissent chaque semaine et le nombre de paysans diminue drastiquement. Pour Terre de Liens, l’heure est à la prise de responsabilité des élus et des citoyens pour développer de véritables souverainetés alimentaires locales, solidaires et responsables.

Le convertisseur PARCEL - Pour une Alimentation Résiliente Citoyenne Et Locale-, lancé récemment par Terre de Liens, la FNAB et le Basic, démontre que ce changement de trajectoire aurait de nombreux impacts positifs pour notre planète et notre territoire. Ainsi, une relocalisation de l’ensemble de l’alimentation des Français associée à une réduction de la moitié de leur consommation de viande impliquerait :
·   420 000 nouveaux emplois agricoles,
·   +36 % de biodiversité,
·   -43 % de gaz à effet de serre,
·   -56 % de déforestation importée*.

Pour préserver les terres agricoles et atteindre l’objectif de “zéro artificialisation nette”, Terre de Liens invite également les collectivités locales à changer d’urgence leurs pratiques d’aménagement des villes et villages en faveur d’une agriculture biologique, paysanne et locale.

“Terre de Liens accompagne les élus dans l’approvisionnement local de la restauration collective en réalisant des études de faisabilité et en les appuyant dans leur stratégie foncière. Cela peut consister à rechercher des paysans ou appuyer la rédaction de baux ruraux environnementaux, qui favorisent la protection des sols et la préservation de la biodiversité”, souligne Michel Vampouille, président de la Fédération Terre de Liens.

Contact presse : Damien Roumet, Coordinateur-Ressources : d.roumet@terredeliens.org / 07 68 34 26 48

Qui sommes-nous ?
Terre de Liens est un mouvement citoyen visant à préserver les terres agricoles et à permettre l’installation de paysans en agriculture biologique via des baux ruraux environnementaux. Il associe un réseau fédératif présent dans toutes les régions métropolitaines et en Corse, une Foncière, entreprise de l’économie sociale et solidaire, et une Fondation, reconnue d’utilité publique. A travers ses collaborations avec de multiples acteurs, Terre de Liens met en œuvre un dialogue territorial et anime le débat public sur la question du foncier agricole.
Depuis 2003, Terre de Liens a acquis plus de 210 fermes et permis de préserver 5 500 hectares de terres agricoles dans toute la France métropolitaine.
www.terredeliens.org

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet