Terre de Liens

Adresse de cette page : la-ferme-des-sailles-preserve-la.html
Rhône-Alpes Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Corsica Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Hauts-de-France Alsace Ile-de-France

Accueil > S’informer > Actualités > La ferme des Sailles préserve la biodiversité

La ferme des Sailles préserve la biodiversité

mercredi 30 juin 2021

Nous sommes Claire et Gaël, installés sur la Ferme des Sailles depuis un an et demi. Nous avons lancé une activité de paysan boulanger, et de maraîchage à venir…

Mais notre intention était aussi d’avoir une ferme vivante et habitée par tout un tas d’autres créatures, qui s’avèrent être aussi des alliées précieuses pour nos cultures. Ainsi nous avons souhaité mettre en place différentes infrastructures pour préserver et encourager la biodiversité sur la ferme. Le cadre privilégié de la ferme, en pleine nature, bordée par des chemins pédestres et des forêts, présentait déjà une bonne base. A nous de continuer…

Tout d’abord les arbres ! L’hiver dernier, en partenariat avec l’association Prom’haies, nous avons planté 500 arbres, comptant environ 50 essences différentes. Notre objectif à terme est de refaire la totalité des haies sur la ferme, puis plus tard d’implanter des parcelles en agroforesterie pour les grandes cultures. L’arbre est un élément central pour la biodiversité car il joue un rôle multiple : il abrite, nourrit par son pollen et ses fruits, sert de lieu de nidification, de reproduction, protège de la chaleur … et cela aussi bien pour les oiseaux, les insectes et les petits mammifères. Au niveau agricole leur rôle n’est plus à démontrer : brise-vent, création de biomasse, fertilité des sols, ombrage, capteur d’eau et de minéraux etc. Ce sera certainement notre plus grand allié avec nos étés de plus en plus chauds et secs.

© Ferme des Sailles

Ensuite de l’eau ! En partenariat avec le GMHL (Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin) nous allons mettre en place six mares sur la ferme cette année pour encourager et protéger les batraciens, reptiles et petits mammifères. Certaines d’entre elles seront surement asséchées l’été, faute de source, mais proposer de nombreux petits points d’eau sur une ferme permet de créer plusieurs endroits de reproduction, d’éclosion etc.

Sans oublier les oiseaux et les papillons ! Nous laissons des zones « sauvages », c’est-à-dire non broyées/fauchées ou cultivées, et des bandes fleuries autour des parcelles. Cela permet à de nombreuses plantes de fleurir et ainsi d’attirer des insectes mellivores et de monter en graines pour les oiseaux et autres petits mammifères.

Nous préservons la nature et la nature nous le rend bien ! Un environnement équilibré et « en bonne santé » nous permet, à nous agriculteurs, d’être plus résilients face aux aléas climatiques, aux maladies et ravageurs des cultures. Et puis quel bonheur de travailler entourés de beauté, à l’ombre d’un chêne, dans la symphonie des chouettes et des grenouilles !

// Claire Bernard, maraîchère à la ferme des Sailles (87)

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet