Terre de Liens

Adresse de cette page : le-chambon.html
Rhône-Alpes Picardie Auvergne Provence-Alpes-Côte d’azur Champagne-Ardenne Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon Normandie Poitou-Charentes Centre Limousin Bourgogne-Franche-Comté Bretagne Aquitaine Pays de la Loire Lorraine Nord-Pas-de-Calais Alsace Ile-de-France

Accueil > Nos actions > Les fermes Terre de Liens > Aquitaine > Le Chambon

Le Chambon



Patrimoine

6 ha , 2 800 m2 de serres, un local de vente directe, une chambre froide, un local de stockage

Production

Maraîchage diversifié, petits fruits, aromatiques, verger en cours de plantation

Partenaires

Agrobio 24, Maison des Paysans 24, FDCUMA 24, Pays'en graine, Grand Périgueux, Isle mange bio

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact


Le projet

Deux maraîchers bio installés en périphérie de Périgueux, c’est une garantie pour les périgourdins d’une alimentation locale et de qualité. Propriétaire des terres cultivées par les deux paysans, le Grand Périgueux (communauté d’agglomération) souhaite transmettre à Terre de Liens ce bien. Dans un souci de pérennisation, les élus font confiance à Terre de Liens pour s’en occuper. Pour que ce projet prenne vie, la collecte est en cours.

Situé à Marsac-sur-l’Isle, commune limitrophe de Périgueux, le domaine du Chambon est entouré par des constructions et lotissements. La rivière de l’Isle longe ce beau coin de verdure pour en faire un terrain fertile.

Dans le cadre de sa politique d’aide à l’installation agricole, la communauté d’agglomération de Périgueux a acheté ce domaine en 2012. Ces 20 hectares se répartissent comme suit : 4 lots tests de 3 hectares consacrés à la production maraîchère, 3 hectares de bois et 5 hectares pour des locaux communs et chemins. Terre de Liens souhaite acheter 2 lots pour installer Rémi Cornet et Thomas Degen en sortie du dispositif espace test. Sur les 6 hectares de la ferme, 2,5 sont consacrés au maraîchage plein champ en rotation, 2500 m² pour les serres (l’objectif est d’étendre cette superficie à 2900 m²) et 1,5 hectares en bordure de rivière, chemins et bâtis pour le stockage et la commercialisation.

Considérant que ce n’est pas son « métier » que de gérer des baux de fermage et que ces terres doivent être maintenues à long terme dans leur vocation agricole, la communauté d’agglomération a décidé de les vendre à Terre de Liens par délibération du 28 mai 2015.

A la place du maïs « historique », le projet de maraîchage bio sur ces parcelles en bord de rivière est complètement adapté à la stratégie alimentaire du Grand Périgueux et à la préservation de la qualité de l’eau. Rémi et Thomas commercialisent leurs fruits et légumes sur les marchés du coin et fournissent régulièrement la cantine scolaire de Marsac-sur-l’Isle ainsi que les crèches via notamment la plateforme en ligne de produits biolocaux Isle mange bio.

Dernières nouvelles

Portraits

Thomas et Rémi ont des parcours de vie et professionnels bien différents, mais complémentaires.
Rémi Cornet (29 ans), titulaire d’un BTS en Gestion et Protection de la Nature, a rapidement décidé de s’orienter vers le maraîchage. Il a travaillé avec un maraîcher bio en Ardèche et participé à la mise en place de 2000 m² de cultures maraîchères en permaculture sur l’île de Corse.
Thomas Degen (38 ans), ingénieur agronome des Eaux et Forêts, passionné par l’écologie et la protection de l’environnement, a travaillé pendant 6 ans dans la recherche en écologie forestière et botanique, puis pendant 5 ans en Amérique du Sud. Ils se sont rencontrés en novembre 2012 dans un Jardin de Cocagne (Jardin du Chayran), jardin d’insertion par le maraîchage. Très rapidement, ils ont beaucoup échangé sur leur vision de l’agriculture, la permaculture, l’agro-écologie, etc. L’idée de s’installer ensemble et de démarrer une exploitation maraîchère a donc germé progressivement.
Rémi et Thomas se sont donc portés candidats pour intégrer l’espace test du Chambon, mis à disposition par le Grand Périgueux. Arrivés en mars 2014, très impliqués, les deux comparses ont rapidement atteint leurs objectifs de récolte, tant sur le plan technique qu’économique. Ils ont ainsi pu conforter leur pratique maraîchère, leur réseau technique et professionnel, s’assurer des débouchés (sur place, au marché de Périgueux, via des Amap, des crèches...) et leur insertion dans le territoire, notamment auprès des élus, lors de plusieurs visites à la ferme. Pour appréhender leur métier de dirigeants d’entreprise, ils ont bénéficié d’un appui par la couveuse Altitude co-fondatrice de l’espace test départemental « Pays‘en graine ». Leur phase de test, qui a duré 2 ans, est maintenant terminée. La viabilité de leur projet est certaine, tout comme son assise territoriale. C’est pourquoi Rémi et Thomas ce sont aujourd’hui constitués en GAEC.

Les citoyens s'engagent pour manger bio

La collecte de souscriptions pour l’achat de cette ferme est lancée. Les citoyens, par leurs contributions à la réussite de cette opération, envoient un signal fort sur leur choix alimentaire et le modèle agricole qu’ils soutiennent. Participez vous aussi à faire pousser cette ferme pour que d’autres installations bio de proximité soient possibles en Aquitaine.

Terre de Liens © 2013
Crédits | Mentions légales | Contact | Extranet