La Bergerie du Bosc

SAINT BLANCARD
Gers
Épargner solidaire
Nouvelle Ferme

1 144€ collectés

Objectif de 93 398€

1%

Réduction fiscale

Depuis le 11 octobre 2022, la Foncière ne peut plus émettre de reçus fiscaux du fait de l'atteinte de son plafond. Si vous voulez être informé de la reprise des souscriptions avec reçu fiscal, cliquez ici

Durée de l'engagement

7 ans en cas de réduction d’impôt

L’objectif de collecte correspond à 60% du montant d’achat total de la ferme qui comprend le prix des terres, les travaux prévisionnels et les frais d’acquisition (frais de notaire et SAFER principalement).

Pour tout savoir sur l’épargne solidaire, rendez-vous dans notre Foire aux questions.

Consultez les conditions de souscriptions ici

Je soutiens
Paiement 100% sécurisé
Sommaire

Présentation

Patrimoine

29,52 hectares de terres

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Contact

Parce qu'il apparaît indispensable d'épauler et de soutenir les pratiques vertueuses pour le tissu
économique rural, l'environnement, le bien-être animal, que mettent en œuvre des fermes comme
celle d'Olivier ; Terre de Liens s’est positionné sur l’acquisition de la Bergerie du Bosc.
Avec cette acquisition, Terre de Liens préserve une ferme du démantèlement, conforte une ferme existante et lutte contre le phénomène avéré de déprise rurale dans ces coteaux gersois.

La ferme de la Bergerie du Bosc est située à Saint Blancard, dans la région de l’Astarac, à la limite du Gers et des Hautes-Pyrénées. Située dans les coteaux gersois, cette ferme est dans un territoire qui connait fortement la déprise rurale.

Olivier GARRIC, agriculteur installé hors-cadre familial en 2010 sur une très petite surface a été
conduit à déplacer son exploitation en 2014 sur la commune de Saint-Blancard. Avec son épouse il a
acheté les bâtiments et la maison d'habitation de « la Bergerie du Bosc », et les terres ont été
acquises par la SAFER dans le cadre d'un dispositif de portage temporaire. Au terme de ce portage, Olivier a sollicité Terre de Liens Midi-Pyrénées pour étudier l’acquisition du foncier.

Le projet d’Olivier

Olivier a converti son exploitation en bio en 2019.
Olivier est éleveur d’ovin viande : 200 brebis allaitantes (80 tarasconnaises et 120 rouges du Roussillon) et 5 béliers. Il est également éleveur porcin (2 truies noires de Bigorre).
Il commercialise essentiellement en vente directe, à la ferme et en livraison.

La ferme en images

Crédit :

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2022

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies