La Noë Allais - Campaville

COUERON
Loire-Atlantique
Sommaire

Présentation

Patrimoine

10.5 hectares de terres (possibilité d'augmenter cette surface).

Propriétaires

Foncière Terre de Liens

Partenaires

Commune de Couëron, Nantes Métropole, Groupe local Campaville

Située à Couëron, près de Nantes, la ferme de La Noë Allais (Campaville) a vu passer des générations de paysans. Pour éviter son démantèlement et sécuriser le foncier face aux risques liés à l’urbanisation, Anthony, paysan en agriculture bio, et plusieurs propriétaires se sont tournés vers Terre de Liens. La Foncière Terre de Liens se porte aujourd’hui acquéreur d’une partie de ces terres servant à l’élevage laitier biologique.

Comme dans de nombreuses zones péri-urbaines, les activités agricoles sont de plus en plus rares en périphérie nantaise et l'étalement urbain compromet l'avenir des terres aujourd’hui vouées à l'agriculture. Le morcellement des exploitations, divisées en de nombreuses petites parcelles appartenant à une multitude de propriétaires différents, fragilise un peu plus ces fermes sur le long terme. (on compte ainsi 114 propriétaires pour la ferme de la Noë Allais - Campaville !).

A 32 ans, Anthony Vaillant élève une quarantaine de vaches laitières en agriculture biologique sur cette ferme qui compte 87 hectares répartis entre les marais du bord de Loire et le secteur de la Chabossière. Aujourd'hui, plusieurs de ses propriétaires souhaitent vendre leurs terres. Avec Anthony, ils ont fait appel à Terre de Liens pour :
 s'assurer que les terres continueront à être exploitées en agriculture biologique sur le long terme et préserver ainsi la qualité des sols et de la biodiversité ;
 libérer Anthony du poids financier qu'aurait constitué l'achat du foncier ;
 entamer une démarche de regroupement des terres et des propriétaires pour en faciliter la gestion locative et ainsi sécuriser la ferme de Campaville.

Pour mener son travail, Terre de Liens Pays de la Loire bénéficie du soutien de la commune de Couëron, de Nantes Métropole et de l'appui d'un groupe local de bénévoles constitué autour de la ferme de Campaville.

Grâce à la mobilisation de tous les citoyens volontaires, la Foncière Terre de Liens se porte acquéreur des 10.5 hectares mis en vente. Anthony continuera à les louer et à les cultiver, tout comme les 77 hectares restant et appartenant à d’autres propriétaires. Parallèlement, Terre de Liens Pays de la Loire prend contact avec ces propriétaires pour leur proposer, à terme, le rachat de leur parcelle et la construction d’une unité agricole complète et pérenne.

La ferme en images

Crédit :

Les actualités Terre de Liens

Restez informé·es des campagnes et de l’actualité en vous inscrivant à la newsletter.

© Terre de Liens 2022

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies